MQ-4C Triton, le Global Hawk aux pieds palmés

[US Navy] MQ-4C Triton, le Global Hawk aux pieds palmés

Depuis maintenant quelques semaines l’US Navy teste un nouvel aéronef, le drone Northrop Grumman MQ-4C Triton. Cet appareil de reconnaissance maritime de grande taille est directement dérivé du Global Hawk, le principal drone stratégique de l’US Air Force en service depuis maintenant plusieurs années. Le rôle du Triton sera très clairement la surveillance et la protection des espaces maritimes américains et des zones de patrouille des navires de l’US Navy. Il est appelé à seconder les Lockheed P-3C Orion et Boeing P-8A Poseidon, mais sans toutefois les remplacer, le Triton n’étant pas prévu pour l’emport d’armement.

En fait, le MQ-4C Triton répond au programme Broad Area Maritime Surveillance destiné à fournir aux marins américains un appareil de nouvel génération capable de surveiller les mers et océans par tous temps. Le système d’arme de cet UAV tourne principalement autour du radar de recherche multimode AN/SPY-3 initialement développé pour les navires de surface américains et adaptés par l’avionneur.

Prototype du MQ-4C Triton.

Northrop Grumman a pour l’instant, avec l’aide technique de l’US Air Force, livré cinq Global Hawk à la marine américaine, mais espère au final lui fournir une soixantaine de Triton, livrables entre 2014 et 2020. Il s’agira du premier drone de patrouille maritime. Sans possibilité de combat, ni de soutien actif aux opérations de SAR maritime cet aéronef demeure assez limité, gageons que les ingénieurs américains remédieront à cela tôt ou tard.

Photos (c) Northrop-Grumman

2 COMMENTAIRES

  1. Pas plus que les P-3C Orion ou les P-8A Poseidon. Mais son rôle n’est pas d’être embarqué sur porte-avions, son autonomie et son rayon d’action lui suffisent largement, et les USA ont suffisamment de bases ultramarines dans le monde pour lui.

    😉

Laisser un commentaire