La France a un nouveau CEMAA

[Armée de l’Air] La France a un nouveau CEMAA

Son nom circulait déjà depuis plusieurs jours, mais ça y est c’est officiel le général de corps aérien Denis Mercier a été nommé Chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air. Il remplace donc désormais son homologue Jean Paul Paloméros appelé à d’autres responsabilités pour le compte de l’OTAN. Le nouveau patron des aviateurs est un ancien pilote de chasse qui connaît également très bien les arcanes politiques de notre pays.

Denis Mercier, Chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air.

En effet, à l’issue de sa formation de pilote de chasse Denis Mercier a rejoint la Base Aérienne 115 d’Orange où il intégra l’EC1/5 Vendée volant alors sur Mirage F1C. En 1987 il prend le chemin de la Base Aérienne 102 de Dijon-Longvic pour suivre sa transformation sur Mirage 2000B et C au sein de l’EC-3/2 Alsace. Quelques mois plus tard il rejoint sa base d’origine où il devient commandant d’escadrille au 2/5 Ile de France. La défense aérienne du pays est alors son quotidien. Et elle le restera encore quelques temps. Au lendemain de la Guerre du Golfe, il prend la tête de l’EC-1/12 Cambrésis à sur la Base Aérienne 103 de Cambrai.

Dassault Mirage F1C de défense aérienne de l’Armée de l’Air.

A partir de 1994, il alterne les postes de commandement et d’encadrement avec des postes administratifs purs. Néanmoins, il garde le contact avec le terrain puisqu’en 2002, il dirige la Base Aérienne 112 de Reims, puis en 2008 il devient le patron de la formation des pilotes français à Salon-de-Provence. Il est passé également à plusieurs reprises par le Ministère de la Défense, allant même jusqu’au cabinet du ministre. Sa nomination par le Président de la République, François Hollande, au titre de CEMAA est donc la consécration d’une belle carrière et c’est un véritable spécialiste du Mirage 2000C qui va désormais diriger l’Armée de l’Air.

Photos & illustration (c) Armée de l’Air

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire