On a évité le pire au Puy du Fou

[Crash] On a évité le pire au Puy du Fou

Le célèbre parc d’attraction vendéen du Puy du Fou a connu ce mardi 7 août en début d’après midi un épisode qui aurait pu tourné à la catastrophe lorsqu’un avion de tourisme s’est écrasé aux abords immédiats du site. La machine, un monomoteur Robin DR400, a semble t’il été victime d’une simple panne de carburant. Après avoir décollé d’un aérodrome jurassien l’avion se dirigeait vers Nantes. Il y avait trois passagers* et un pilote à bord.

Au-dessus du parc l’avion a piqué du nez puis est venu s’écraser dans un champs de maïs. Là l’avion a semble t’il buté contre la terre puisqu’il s’est retourné sur le dos. Rapidement alertés les services de secours, sapeurs-pompiers et gendarmes, sont arrivés sur le lieu de l’accident. Les quatre victimes, encore en vie, ont été immédiatement prises en charge et transportés à l’hôpital de Cholet.

Exemple de DR400, celui ci est immatriculé au Royaume Uni.

Le Robin DR400 est un des avions de tourisme les plus répandus dans les aéroclubs français, et ce depuis son apparition dans les années 70. Facile d’emploi, agréable à piloter, il est en outre apprécié pour l’entraînement primaire et pour le tractage de planeurs. C’est un des grands succès de l’industrie aéronautique hexagonale, puisqu’on le retrouve dans toute l’Europe, et même en nombre limité aux USA.

* certaines sources parlent de quatre passagers, cependant cette possibilité semble peu crédible, le DR400 étant quadriplace, pilote compris.

Photos (c) SDIS85 & CAA.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire