Bientôt un jetpack pour tout le monde ?

[Hightech] Bientôt un jetpack pour tout le monde ?

Le jetpack est couramment dans la liste des articles que les gens souhaitent avoir à leur disposition dans l’avenir. Dans les années 1960, James Bond interprété par Sean Connery l’utilisait, puis on le voyait au générique de « l’homme qui tombe à pic » dans les années 80, enfin la famille Robinson s’en servait dans le film « Perdus dans l’espace ». Le concept de jetpack existe depuis les premiers jours de la science-fiction, mais les modèles réellement existants sont souvent extrêmement complexes, dangereux ou improbables. Mais cela, c’était jusqu’à ce que Martin Aircraft développé le Martin Jetpack, le premier qui sera destiné au grand public.

Créer un jetpack pour le marché de masse a été longtemps le rêve de Glenn Martin (attention, il s’agit d’un homonyme du célèbre avionneur du début du 20ème siècle). Depuis 30 ans, le fondateur de Martin Aircraft (qui n’a donc rien à voir avec Lockheed-Martin) a poursuivi cet objectif, qui a abouti à la création en 1998 de la société basée en Nouvelle-Zélande. Au départ, le développement a progressé lentement, car la compagnie s’est occupée principalement de l’ingénierie. L’utilisation d’une plate-forme de conception 3D en 2008 a permis d’accélérer le processus. Depuis le Martin Jetpack a été nommée l’une des 50 meilleures inventions par le magazine Time en 2010.

Le Martin Jetpack est unique par son utilisation de contrôles de vol et d’un moteur à essence conçu sur mesure, qui entraîne un double conduit de ventilateurs produisant une poussée suffisante pour soulever et stabiliser le jetpack durant l’atterrissage et le décollage vertical, et permettant un vol continu. Il est aussi moins cher que les précédents jetpacks qui se vendent à un prix comparable à une voiture ou une moto haut de gamme.

« La conception du moteur et le châssis structurel principal était assez simple, impliquant des formes génériques. La création des pales de ventilateur et des boîtiers était une autre affaire. Sur certaines parties, tout ce qui est courbe est entièrement fabriqué en matériaux composites. » explique l’ingénieur Bill Clemence.

De par sa conception esthétique, le Martin Jetpack devrait être vendu sur les marchés des équipements de loisirs (aux USA) mais il pourrait être utilisé par les militaires, et pour des missions de sauvetage et de secours.

Pour démontrer les capacités de vol et tester le concept du parachute comme système de sécurité d’urgence, le Martin Jetpack s’est envolé à près de 1500m pour un vol test. L’appareil a volé par le biais de contrôle radio-commandée depuis un hélicoptère – ce qui pourrait en faire également un UAV. Un mannequin avait été installé à bord.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci dessous, le Jetpack est parti à une vitesse ascensionnelle de 4 m/s et la montée à 5000 pieds a pris environ 6 minutes. Le parachute s’est déployé autour de 3000 pieds. Par contre le jetpack a subi des dommages à l’impact. Le vol a duré moins de 10 minutes.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire