La RAF rend hommage à un ancien athlète britannique, pilote de...

[JO] La RAF rend hommage à un ancien athlète britannique, pilote de chasse

Le nom de Donald Finlay ne vous dit sûrement rien. Pourtant dans le courant des années 30, il était un des plus grands athlètes britanniques courant le 110 mètres haies, médaillé de bronze à Los Angeles en 1932, puis d’argent à Berlin en 1936. Il fut même champion d’Europe de la discipline à Londres en 1934. C’est cet homme que la Royal Air Force honore aujourd’hui sur l’empennage d’un de ses chasseurs d’attaque Tornado GR-4. Biensur l’organisation par Londres des Jeux Olympiques d’été, qui se déroulent actuellement, n’est absolument pas une coïncidence. Mais au fait pourquoi la RAF ?

Eh bien tout simplement parce que c’est au sein de la Royal Air Force que Don Finlay s’est illustré durant la Seconde Guerre Mondiale. De grand athlète, il se mua en pilote de chasse. C’est d’abord au sein du 54th Squadron qu’il participa à la Bataille d’Angleterre, puis après une malencontreuse rencontre avec la Luftwaffe, qui le descendit, il rejoignit le 41st Squadron, volant alors sur Spitfire Mk-IIA, et où il remporta un total de cinq victoires aériennes. Quatre concernaient des Messerschmitt Bf-109 et une un Dornier Do-17. Non seulement il courait bien mais il savait visiblement se servir d’un manche à balai. Fin 1943 il fut envoyé au Moyen Orient où il fut versé, avec le grade de Wing Commander, au 608th Squadron. Il délaissa alors la chasse pour patrouille maritime et le torpillage sur Lockheed Hudson.

Supermarine Spitfire du 54th Squadron de la RAF en formation.

Après guerre il demeura dans la RAF où il dirigea notamment une école de formation des mécaniciens, mais aussi une unité de représentation sportive. Il quitta finalement le service actif à l’âge de 49 ans, en février 1959. Il mourut onze ans plus tard, des suites d’un accident de voiture survenu en 1966 et dont il ne se remit vraiment jamais. Aujourd’hui plusieurs gymnases et installations sportives, notamment dans la RAF, sont dédiés à la mémoire de celui qui honora d’abord le Royaume Uni sur les pistes d’athlétisme avant de défendre vaillamment son pays et ses valeurs, dont les valeurs de l’olympisme, face à la barbarie nazie. Le Tornado du 41st Squadron qui lui rend hommage volera sous sa livrée spéciale durant toute l’année 2012.

Photos (c) Royal Air Force

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire