Le ministre des transports sans avion !

[Politique] Le ministre des transports sans avion !

0

La décision pourrait surprendre mais elle vient de tout en haut du gouvernement. Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a décidé de revenir sur le contrat qui unissait le Ministère des Transports avec une compagnie taxi privée pour la mise à disposition personnelle d’un bimoteur spécialement affecté au ministre. L’avion était jusque là un Beechcraft Super King Air 200, l’un des plus célèbres biturbopropulseurs d’affaire dans le monde. Ce contrat, qui existait depuis plusieurs années, coûtait tout de même 1,8 millions d’euros par an à la France. Ayrault s’est appuyé sur une note de la Cour des Comptes qui fustigeait cette location, jugée inutile. En effet, l’avion volait moins de 200 heures par an.

Désormais Frédéric Cuvillier (à gauche sur la photo ci-dessus aux côtés du Président de la République) devra donc comme tous ses collègues, mais aussi le Président de la République, se déplacer en voiture, en train, et avec les aéronefs du parc étatique, en priorité ceux de l’Armée de l’Air. En fait la plupart des ministres ne possèdent pas d’aéronef rattaché à leur transport personnel. En outre, l’un des axes du gouvernement en matière de transport aérien gouvernemental est l’utilisation, aux frais de fonctionnement du ministre, des appareils de ligne d’Air France. Toutes ces mesures sont censées permettre des économies substantielles.

Super King Air 200 similaire à celui loué par le Ministère des Transports.

On se souviendra notamment qu’en 2010 Alain Joyandet, alors Secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie, avait défrayé la chronique en faisant louer un jet privé pour se rendre à une conférence humanitaire sur la question haïtienne en Martinique. L’aller-retour, échelonné sur 36 heures, avait tout de même coûté un peu plus de 116 000 euros au contribuable français, et provoqué la ire du Président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy. C’est certainement pour éviter de tels dérapages que Jean-Marc Ayrault a recadré son ministre, et vraisemblablement l’ensemble du gouvernement.

Photos (c) Libération & FAA

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire