Notre Dames des Landes, l’aéroport de la discorde

[Humeur] Notre Dames des Landes, l’aéroport de la discorde

Dire que le futur aéroport nantais de Notre Dame des Landes cause bien des soucis aux pouvoirs publics est juste un doux euphémisme. En effet, celui qui devrait à terme permettre la fermeture partielle de Nantes Atlantique est en train de se transformer en bataille (plus ou moins) rangée entre pros et antis.

Dans le premier de ces camps, les pouvoirs publics, avec comme principal défenseur Jean Marc Ayrault, actuel Premier Ministre et ancien maire de la métropole. Ceux-ci usent comme arguments principaux de la dangerosité de l’actuelle plateforme aéroportuaire, désormais enclavée en zone urbaine et péri-urbaine, et de son manque d’accessibilité pour les personnels d’Airbus Industries, installés non loin de là à Saint-Nazaire.

Chez les seconds, une partie non négligeable de riverains, qui risquent presque tous l’expropriation, ainsi que des agriculteurs qui voient d’un mauvais oeil cet aéroport venir planter ses tonnes de béton près de leurs champs et pâturages. Depuis maintenant environ deux ans, les antis ont été rejoints par divers groupuscules plus ou moins politisés qui ont pris le parti d’affronter physiquement les forces de l’ordre, comme ce jour de septembre 2011 où une douzaine d’entre eux ont assailli un square pour y grimper dans les arbres et attendre de s’en faire déloger par les policiers d’élite du GIPN.

Dans les deux camps les arguments se valent largement, entre nécessité de service public et respect des personnes et de la dignité humaine. Mais qui que ce soit qui s’est déjà posé (comme moi) sur le tarmac de Nantes sait que l’actuel aéroport est dangereux car totalement entouré d’entreprises et d’habitations, donc de nombreuses personnes. Donc le jour où un A320, un ERJ-190, ou encore un transport de fret viendra se crasher en bout de piste, nous n’aurons plus que les yeux pour pleurer.

Loin de moi l’idée de prendre position pour l’une ou l’autre des parties, mais il va bien falloir trouver un sérieux compromis et que chacun mette de l’eau dans son vin afin de servir le plus grand nombre. L’agglomération nantaise, et ses presque 600 000 habitants, méritent largement qu’on s’y attèle. C’était mon coup de gueule du moment.

Photo (c) NPA.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

9 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Comme quoi la langue française est riche et chacun lit ce qu’il a envie de lire. Pour ma part, et ayant vécu un long moment près d’Orly, il sera toujours mieux pour tout le monde que les nuisances des aéroports soient pour le moins d’habitants possibles. Je ne connait pas Nantes mais si le terminal actuel est enclavé dans la ville c’est une horreur pour beaucoup de monde. Si popaul pensait réellement aux habitants il devrai donc penser à ceux qui subissent les nuisances aujourd’hui et qui seront toujours plus nombreux que ceux de nouveau terminal. Mais, il doit faire parti de ces derniers et donc ne pense qu’a lui au final.
    L’intérêt général passe avant tout, ce nouveau terminal va créer des emplois et du confort, c’est comme les autoroutes et ce type de grosses infrastructures ce sont des maux nécessaires.
    En tous les cas, merci Arnaud pour ton coup de gueule, un moment donné il faut trancher, mais en ce moment il n’y a pas beaucoup de décisions prises….
    Sylvain

  2. Tiens ! Mon blog est cité dans les commentaires, ici. On est assez d’accord. En fait, je trouve que l’argumentation des « anti » n’est pas assez rationnelle alors qu’ils auraient probablement beaucoup à dire (par exemple qu’on n’est pas sûrs d’avoir assez de pétrole pour faire décoller des avions dans 40 ans ou qu’il y a d’autres chantiers d’infrastructure plus urgents).

  3. Bientôt des avions (voir même déjà) voleront sans carburant fossile. Le manque de pétrole n’est pas un problème, il y aura d’autres solutions d’ici là.

  4. bonsoir

    vos arguments concernant la dangerosité de l’aeroport actuel sont erronés
    l’aeroport actuel est classé en classe A (sans danger) et les pilotes d’easy jet s’y entrainent

    voir aussi l’article du journal Les Echos de la semaine derniere, qui explique pourquoi il n’est pas indispensable techniquement d’avoir un 2eme aeroport à quelques kms du premier (celui de bouguenais ne bougera pas à cause d’airbus)
    http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0202407685967-nantes-a-t-elle-vraiment-besoin-d-un-deuxieme-aeroport-514199.php

    on sait bien que l’aeroport n’est qu’un pretexte pour un jeu d’acteur d’aménagement du territoire entre rennes et nantes qui tirent la couverture à eux….voir l’article du jour de la gazette des communes http://www.lagazettedescommunes.com/141153/notre-dame-des-landes-des-enjeux-et-luttes-dinfluence-entre-collectivites-locales/

    je vous conseille de lire http://www.scoop.it/t/grand-projet-inutile-aeroport-notre-dame-des-landes-non-a-l-ayraultport

    au plaisir d’en rediscuter….

  5. Concernant le classement en « A » il faut savoir qu’Orly l’est également alors que la majorité des acteurs de la sécurité reconnaissent que cette plateforme est dangereuse, du fait d’une forte urbanisation aux alentours. Il semble que nos chers écologistes de salon, ceux là même qui s’offusquent de cet aéroport aient bien plus de considérations pour les arbres et les petits lapins de Notre Dame des Landes que pour les habitants de l’agglomération nantaise qui à chaque rotation risque de se prendre un Airbus ou un Boeing sur le pif. M’enfin z’avaient qu’à pas habiter à côté d’un aéroport ceux là…
    Ensuite je rajouterais qu’Airbus Industries, acteur majeur de l’emploi en Loire-Atlantique soutient fermement ce programme car même si l’A300-600ST (le Bélouga pour les béotiens) qui transporte les éléments d’avion peut se poser à Nantes il est souhaitable qu’un nouvel aéroport voit le jour, les gens d’Airbus réfléchissant déjà à un successeur du Bélouga, basé sur A380, un avion absolument incapable d’opérer depuis et à destination de Nantes. Alors que NDDL lui pourra recevoir cet avion nouvelle génération.
    Ce qui me gène le plus dans cette polémique ce sont les arguments idéologiques (et donc absolument pas rationnels) de chaque parties. Que ce soit les totalement contre ou les radicalement pour personne ne semble vouloir écouter l’autre. Dans un tel climat je ne suis pas certain que l’avenir de ce programme soit enjoué.
    A suivre.

    PS : Quand aux arguments de la brestoise, ils sont là aussi très orientés idéologiques, quand ils ne sont tout bonnement pas totalement discutables.

  6. Airbus pollue et arrose de son fric toute la région, Ayrault ne cherche qu’à s’en mettre plein les poches avec cet aéroport. Ayrault et Hollande c’est pareil que Fillon et Sarkozy tous des pourris vendus. Ils en ont rien à foutre de la nature et de l’environnement.

  7. Il y a parfois des situations  » à la con « . Je suis garde mobile, possédant une maison dans le secteur; opposant au projet et je me retrouve en face des opposants!!!!!!!!!J’essaye de rester en arrière, mais j’y suis quand même.

Laisser un commentaire