Un Jaguar indien s’écrase près de la frontière chinoise

[Crash] Un Jaguar indien s’écrase près de la frontière chinoise

Le lendemain même où l’Inde présentait en vol son premier Jaguar modernisé Darin III, un autre SEPECAT Jaguar de l’Indian Air Force (IAF) s’est écrasé lui au nord-est du pays. Le pilote a pu s’éjecter en toute sécurité. Il est descendu au bout de son parachute sur les hauteurs dans les vallées montagneuse de Sikkim. Il a été récupéré par les troupes de l’armée indienne, placés le long de la frontière.

Pendant un certain temps, lorsque l’avion est disparu des écrans radar, les autorités ont été perturbées par la disparition si proche de la frontière avec la Chine. La zone de Sikkim est en effet une quasi enclave indienne, coincée entre la Chine, le Népal, le Bhoutan et le Bangladesh.

Selon les sources officielles, l’appareil avait décollé de la base aérienne de Hashimara. L’IAF a perdu le contact avec l’avion environ 35 à 40 minutes après. Le Jaguar devait voler le long de la vallée à basse altitude.

L’IAF a fait savoir que le Jaguar faisait une « sortie de routine ». L’épave de l’avion a été retrouvé dans la région de Mangan qui est à quelques kilomètres seulement de la frontière Sino-Indienne.

Hier, Hindustan Aeronautics Limited (HAL) avait réalisé avec succès le premier vol d’un Jaguar disposant d’une avionique modernisée. Ce programme de modernisation des avions de combat Jaguar de l’IAF vient de passer à le phase III (Darin III), celle-ci comprend une remise à jour de l’avionique des appareils, la prochaine mise à niveau proposera une remotorisation complète.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

3 COMMENTAIRES

  1. Inde, 16 monoplaces et 2 biplaces sont louée à la RAF.
    Puis, 115 autres seront produits en série sous licence. (Dont 17 armés AM-39 Exocet.)
    Jusqu’en 1999, 5 se sont crashés au sol.
    19 janvier 2007, un autre.
    Soit au moins 6.
    Hiver 2007, une centaine en services.
    D’avril 2004 à mars 2007, 6 appareils se crash au sol.
    Entre 2009 et le 1 avril 2012, un s’écrase au sol.
    1 juin 2012, ils vont être modernisés.
    Automne 2012, 120 en service.
    Bombe guidée par laser, missile air-sol AGM-65 Maverick, et missile air-air AIM-9 Sidewinder.
    Nouveau réacteur, avionique, écran multifonction, et commandes de vol électrique.
    30 novembre 2012, un monoplace s’écrase au sol.
    2030, retrait du service.

Laisser un commentaire