Eurocopter attaque le Bangladesh.

[Industrie] Eurocopter attaque le Bangladesh.

Apprendre les phases et techniques du combat aérien

Pays parmi les plus pauvres au monde le Bangladesh dispose néanmoins d’une force aérienne relativement efficace. Principalement alimentée par les Etats-Unis et la Russie celle ci vient néanmoins de recevoir deux hélicoptères européens. En effet Eurocopter a livré fin novembre des AS-365N3+, l’une des versions les plus évoluées de la famille Dauphin. Ces machines rejoindront les Bell 212 (version civile du UH-1N) et Mi-17 Hip utilisés par ce pays pour des missions de transport, de liaisons, et de soutien logistique. Car c’est bien là le rôle dévolu à ces hélicoptères, le transport et notamment au profit des hautes personnalités, mais aussi l’appui aux missions humanitaires, très fréquentes dans cet état ravagé par la famine et les épidémies.

Depuis le retrait de la dernière Alouette III en 1995 le Bangladesh n’avait plus d’hélicoptère militaire assemblé en France. C’est donc un marché prometteur qui s’ouvre à Eurocopter même si ce pays n’aura jamais les ressources financières pour investir dans des machines aussi couteuses que le Tigre ou le Caracal. Cependant il demeure un domaine dans lequel EADS, maison mère d’Eurocopter, pourrait tirer son épingle du jeu dans cette région du monde, le rétrofit. En effet les moyens aériens y sont souvent sujets à remise à niveau beaucoup plus franchement que sous nos latitudes.

Alors que l’Inde s’ouvre de plus en plus aux avionneurs et hélicoptéristes occidentaux le Bangladesh semble en faire de même. Rien de très surprenant quand on sait que la super-puissance voisine est un allié indéfectible de ce petit pays. Affaire à suivre

Illustration (c) Eurocopter.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire