La Belgique réceptionne son premier Caïman.

[NH90] La Belgique réceptionne son premier Caïman.

Parmi les premiers pays ayant participé à l’aventure industrielle de l’hélicoptère européen NH90 Caïman la Belgique était jusqu’à présent l’un des seuls à ne pas en avoir encore reçu. C’est désormais chose faite, puisque ce vendredi 21 janvier 2012, notre voisin du nord, reçoit à Marignane, siège des usines Eurocopter, son premier appareil. En effet c’est l’hélicoptériste franco-allemand qui à la charge de l’usinage de certaines machines, et notamment de celles à destination des aviateurs belges.

L’hélicoptère, remis officiellement à Monsieur Pieter De Crem, ministre de la défense, était vraiment attendu par des pilotes belges qui vont enfin pouvoir commencer à envisager le remplacement prochain de leurs Westland Sea King Mk-48B, vieillissants malgré les services étonnants qu’ils rendent quotidiennement, notamment en mer du Nord où ils portent secours aux marins en difficultés. Au rayon des hélicoptères vieillissants que le Caïman devra aussi remplacer outre-Quiévrain il y a les trois vénérables Alouette III de la marine, presque aussi usées que celles de notre Aviation Navale.

Sea King Mk-48B belge en action en mer du Nord.

La Belgique, qui accueille notamment la capitale administrative et institutionnelle de l’Union Européenne, se devait de mettre en oeuvre rapidement l’un des symboles les plus forts de la défense européenne, le NH90. C’est désormais chose faite. Reste plus à la Composante Air qu’à réceptionner son premier A400M Grizzli. La boucle sera ainsi bouclée.

Photos (c) Ministère de la Défense & RTBF.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Il est certain qu’ils en feront bon usage, et que les vénérables Sea-King pourront goûter une retraite plus que mérité. Un longue carrière à ce magnifique hélico.

  2. Pour ce qui est des Alouettes III de la Royale, elles ont encore de longues et belles années devant elles. La Marine a récupéré tout un stock de pièces détachées auprès de la Gendarmerie et de la Sécurité Civile. Et tout ce qui n’est pas dans ce stock peut facilement être refait à neuf par les ateliers des BAN, les joies des aéronefs de (très) ancienne génération. Elles sont encore loin de la retraite nos cacahuètes !

  3. C’est pour le SAR en mer du Nord. Et puis dire qu’ils ont pas d’armée est une ânerie. Elle est articulée autour des 4 composantes (air, terre, mer et santé) et compte dans les 40.000 hommes. Pour un pays de 10M d’habitants, c’est pas si mal. Nous on est à 230.000 miltaires (plus les civils) pour 65M, donc le même ratio. Et encore si tu enlèves toutes nos forces pré-positionnées hors de la métropole, le ratio doit leur être plus favorable. De plus, quand tu regardes la taille du pays, ça en fait du bidasse au kilomètre carré. Quant aux opérations extérieures, le Belge trimbale ses rangers un peu partout dans le monde:
    http://www.mil.be/ops-trg/subject/index.asp?LAN=fr&ID=932

Laisser un commentaire