Des Wildcat pour la Corée du sud.

[Hélicoptères] Des Wildcat pour la Corée du sud.

C’est un beau coup commercial pour l’industrie aéronautique britannique. En effet l’hélicoptériste AgustaWestland vient de signer avec marine sud-coréenne pour la fourniture de huit hélicoptères de lutte anti-sous-marine AW-159 Wildcat. Cette machine est une version profondément revue et corrigée du Westland Lynx, notamment encore en service en France.

Destinés au remplacement des dernières Alouette III et des Lynx Mk-99 ces hélicoptères viendront suppléer les Super Lynx Mk-99A déjà en service localement. Il s’agira notamment pour les Wildcat de rétablir la balance face à une marine nord-coréenne parfois très belliqueuse vis à vis de son voisin méridional. Malgré quelques signes de pacifications récentes de la situation, beaucoup ont encore en mémoire l’attaque injustifiée d’un submersible nord-coréen contre une de ses corvettes au large de l’île de Baengnyeong en mars 2010, où 46 marins avaient péri. La culpabilité du régime de Pyongyang n’avait alors surpris personne.

Gageons que ces nouveaux hélicoptères permettront aux marins sud-coréens de disposer d’un matériel de détection et éventuellement de destruction des submersibles ennemis qui leur redonnera un avantage certain. En attendant bien sûr une paix durable qui semble toujours aussi hypothétique, notamment quand on voit la dictature communiste du nord.

Photo (c) Associated Press.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Certes le Wildcat n’est pas très beau, en même temps il a de qui tenir avec le Lynx, mais il est certainement dans la catégorie des hélicoptères légers, actuellement ce qui se fait de mieux en lutte ASM. Une sorte de « bébé Caïman ». Tout ses renflements, ses excroissances, et autres verrues sur son fuselage sont autant de capteurs, de systèmes défensifs, ou de CME qui lui permettent de remplir au mieux sa mission. Sans compter sa bonne vieille torpille, qui s’en trouve forcément mieux guidée. Les Anglais restent avant tout des îliens, donc plus ou moins des marins.

Laisser un commentaire