L’Inde pourrait revoir sa commande de Rafale

[Industrie] L’Inde pourrait revoir sa commande de Rafale

Annoncée depuis quelques mois la commande par l’Inde de 126 avions de combat Dassault Rafale B & C pourrait en effet être revue. Généralement ce genre d’information n’est pas franchement heureuse car elle signifie une réduction plus ou moins drastique de la commande initiale. Sauf que dans ce cas précis c’est d’une augmentation qu’il s’agit, et très importante puisque la presse francophone aborde le chiffre de 189 machines qui seraient désormais en phase de commande. Un écart de 63 avions c’est exactement 50% de plus que l’offre initiale. Si cela se fait ce sera le plus gros marché d’avions de combat de l’histoire industrielle hexagonale.

Il faut dire que ni Dassault ni la France ne se ménagent pour démontrer toutes les capacités du biréacteur. Entre la guerre aérienne au dessus de la Libye, le raid aérien longue portée depuis Saint Dizier dans le cadre de l’opération Serval, ou encore l’omniprésence de cet avion dans les salons internationaux, il faudrait vraiment le faire exprès pour ne pas le remarquer ce Rafale.

Quoi qu’il en soit, si cela s’avère réel, il s’agira d’un second souffle appréciable pour une industrie aéronautique française toujours fragilisée par la crise internationale économique, et par ses parfois trop étroits liens avec EADS, et notamment sa branche Airbus Industries. Comme quoi y a pas que les Falcon pour rapporter des pépettes aux actionnaires de l’avionneur de Saint-Cloud. En tout cas chez Dassault, Safran, et Thalès on va enfin pouvoir souffler, l’emploi sera vraisemblablement sauvegardé.

Photo (c) Wikimedia Commons.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. J’avoue que là, si l’info se concrétise, ce serai une sacrée bonne nouvelle….. et n’en déplaise à certains un message fort sur les capacités de cet avion. A suivre…..

  2. Je me suis amusé à faire le calcul des contrats ou le rafale est engagé j’arrive à environ 800 exemplaires et presque 900 avec les secondes tranches de commande déjà évoquées en Inde et au brésil. En rajoutant encore les commandes imaginables du rafale M pour la marine brésilienne (catobar) et la marine indienne (stobar) on arrive à un très beau chiffre de 1000 exemplaires mais bon je m’emporte un peu là. Autant qu’au canada ou en suisse ….

  3. Comme Tonton je pense que si cela se confirme c’est vraiment une bonne nouvelle pour notre industrie ,certains ouvriers de Dassault doivent en rêvé .René

Laisser un commentaire