Les avions nigérians entrent en action

[Opération Serval] Les avions nigérians entrent en action

Le maréchal de l’Air Barde a révélé que la force aérienne nigériane commencera aujourd’hui le déploiement d’avions de combat nigérians pour surveiller les activités des combattants islamistes au Mali.

Cette déclaration a eu lieu lors d’une visite à Enugu, une base de l’armée de l’air. Cela est en conformité avec la directive du Président Goodluck d’envoyer un contingent militaire pour aider le Mali pour contenir les djihadistes affiliés au groupe terroriste, Al Quaïda.

Cette démarche vise autant à lutter contre les groupes islamistes que de protéger les frontières du Nigeria.

« Nous devons utiliser une technologie innovante car nous avons dépensé tant d’argent, à acheter de l’équipement qui sont mauvais et qu’il faut envoyer fréquemment aux fabricants pour réparations. Nous avons le savoir-faire, nous avons le personnel, nous avons des professionnels au sein de l’armée de l’air et nous ne pouvons pas continuer à fonctionner ainsi. » a déclaré le maréchal Barde

Photo Nigerian Air Force

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

15 COMMENTAIRES

  1. J’ai regardé le reportage de BBC World sur le Mali, le reporter anglais c’est presque foutu de nous en faisant remarquer que sous les 2 malheureux mirages F1 qu’il oscultait pour ainsi dire il y avait deux bombes lisses, dans le fond il n’a pas tord le rosebife. Je sais que nos vénérables F1 font un travail énorme surtout dans le renseignement et que les pilotes de ces Mirages sont de vrais champions.

  2. L’autre gros avantage de la bombe lisse, c’est son coût unitaire bien moindre qu’une arme guidée, pour au final un pouvoir destructif au moins équivalent. Mais c’est vrai que médiatiquement les images sont moins sexy qu’une Paveway, une A2SM, ou encore un missile Apache. Mais la bonne vieille bombe lisse est pleinement adaptée à ce genre de théâtre d’opérations.

  3. Et puis nos chers »amis » et « alliés » britanniques ne vont pas manquer la moindre occasion de critiquer les « bouffeurs de cuisses de grenouilles ».
    Par essence tout ce qui est anglais est supérieur à ce qui est français
    Je lisais encore hier sur le site d’un journal anglais, dont je tairai le nom, que des forces spéciales britanniques étaient au Mali pour (je cite) « apporter leur expertise aux forces spéciales françaises » …qui sont naturellement nulles tout le monde sait cela.Sauf que les américains les réclamaient à cor et à cris en Afghanistan tant leurs actions étaient remarquables et remarquées !!

    Je vous laisse apprécier la teneur de ‘l’amitié » franco anglaise…

  4. Je ne vois pas vraiment en quoi la supposé francophobie d’un média britannique (non cité) est un argument pour expliquer pourquoi David Cameron n’a pas déployé ses forces au Mali. Il faut surtout se souvenir que le Royaume-Uni souffre depuis quelques années maintenant de nombreux scandales où sont impliqués des militaires, et que vraisemblablement le Premier Ministre veut éviter de mettre de nouveau la British Army sous les feux de la rampe. L’analyse de Dominique exclut forcément le fait que le premier pays européen à nous avoir apporté une aide logistique a justement été ce même Royaume Uni et les C-17A de sa Royal Air Force.

    Maintenant il faut laisser aux journalistes britanniques une liberté d’opinion que les caractérise au même titre que la presse d’opinion française. En aucun cas le Royaume Uni n’est actuellement en crise contre les Français, pas plus en tout cas qu’une part de franchouillards peuvent l’être quand ils caractérisent nos voisins (et amis) d’outre-Manche de rosbeefs.

    N’oublions pas que depuis un siècle la majorité des conflits se sont fait alors que Paris et Londres étaient main dans la main. Souvenons nous que cette dernière a même été un temps au vingtième siècle la capitale française. Pas mal comme asile pour des gens qui soit-disant nous détestent cordialement.

  5. Mise à part, une certaine francophobie bien entretenu par les journalistes de sa majesté, je pense pas que le non engagement de nos « ennemis » britaniques soit le fait d’une volonté du gouvernement mais simplement de faire une économie supplémentaire (spécialité de Cameron).
    Rappelons quand même 2 éléments au sujet de cette guerre :
    1. Le Mali était sous protectorat français, il y a encore pas si longtemps donc historiquement c’est quand même à notre pays qui se doit d’apporter militairement son aide et c’est un minimum que l’on peut leur rendre.
    2. C’est bien le Mali qui nous a expressement demandé de l’aide.

    Enfin, on pense la France « seule » mais le soutient de certaines nations (USA, Union africaine, etc.) ne doit pas être négligé. En ce qui concerne la plus part de nos partenaires européens succeptibles de nous aider, il faut rappeler que beaucoup restent engagés en Afghanistan et surtout que la France possède un dispositif militaire en permance dans la région.

    J’espère pas trop me tromper mais si vous possédez des informations ou réflexions supplémentaires, n’hésitez pas !

  6. Pour répondre à notre amis Arnaud qui indirectement m’accuse de faire la part belle à la soi-disant francophobie d’un médium britannique ( que je n’ai volontairement pas cité, mais je l’invite à consulter régulièrement ce torchon du tabloïd The SUN, franchement francophobe et tirant quand même à 4 millions d’exemplaires par jour ), j’ajouterai simplement que l’histoire de l’aviation européenne est jalonnée de coups tordus à l’encontre d’une construction commune que les britanniques ne veulent à aucun prix sauf si elle est sous supervision américaine.C’est
    l’ OTAN encore l’OTAN et toujours l’OTAN ( américaine bien sûr )
    Dois-je vous rappeler l’histoire des Airbus A320 dont British Airways ne voulait à aucun prix lors de la fusion de l’ex BEA -BOAC-British Caledonian et qui appartenaient à la dernière, pour créer la compagnie que nous connaissons aujourd’hui, tout simplement parce que la précédente ne s’équipait que chez Boeing.
    Ou le choix « budgétaire » d »abandonner la construction des deux porte avions avec catapultes sous prétexte de choisir le F35 A à décollage vertical ( moins cher mais aussi moins performant) et nous laissant nous débrouiller avec la construction forcément plus chère d’un hypothétique second porte-avions.Ou tout simplement l’achat systématiquement chez les américains d’avions de combat alors que l’industrie européenne en construit d’aussi bons , voire de meilleurs.Il suffit de se renseigner discrètement sur les « pilées » que nos Rafales font subir aux avions US lors d’exercices du genre « Red Flag » ou lors de rencontre avec la sixième flotte US en Méditerranée

    J’ai, de part mon métier, côtoyé les britanniques et les américains pendant plus de 40 ans et j’ai même fait une partie de mes études à Oxford.Je crois donc les connaître un tout petit peu….
    Autant j’admire chez eux la ténacité héroïque qu’ils ont montrée pendant la seconde guerre mondiale face aux hordes hitlériennes, autant l’éternelle rivalité franco-anglaise m’insupporte.
    Et c’ est tout autant une réalité que de savoir qu’en tout, l’Angleterre choisira toujours « le large » (les USA) si c’est entre ce dernier et le continent européen ».Ce n’est pas moi qui l’ai dit mais un certain Churchill.
    Quant à les insulter en les traitant de « Rosbifs », ne comptez pas sur moi, même s’ils nous gratifient de « Frogs » bien plus souvent que nous les gratifions de ce patronyme indélicat.

    Bien à vous.

  7. Quoi qu’il en soit le débat entre la francophobie supposée de certains Britanniques et l’anglophobie plus ou moins assumée de certains Français n’a pas lieu d’être sur le blog d’AvionsLégendaires, je pense qu’il existe des sites politiques bien plus adaptés à ce genre de gueguerres infantiles.

  8. Je sais que je n’ai pas tous les tenant et les aboutissant, mais sur ce coup là je partage plutôt les opinions de @dominique, je pense que l’on ferai mieux de ne pas s’occuper des Anglais dont l’héritage est à la fois héroïque et perfide. Trouvons d’autres partenaires qu’eux puisqu’ils ne veulent pas de nous. Ils ont acceptés l’Eurotunnel, c’est déjà une révolution en soi, pour le reste…. à chacun son idée, ils doivent tellement aux Américains que je peux comprendre leur position. Il y a eu quand même quelques bonnes réalisations Franco-Britannique non ?, et le Sun…. n’est pas une référence en matière de défense ou d’aviation, leur spécialité c’est la Merde. Ils ont plus de patriotisme que nous, ils choisissent toujours leurs intérêts, sur certaines choses on ferait bien de s’en inspirer, cela éviterai des sifflets honteux certains soir de match de foot.
    Reste que cette intervention au Mali a donnée l’occasion au légionnaires du 2éme REP de faire un petit saut, et de voir que ces traficos-terroristes sont des lâches, mais ça on le savait déjà.

Laisser un commentaire