La France lance l’opération « Panthère IV »

[Serval] La France lance l’opération « Panthère IV »

Alors que mardi 19 février l’Armée de Terre déplorait la perte d’un second soldat, un sous-officier du 2ème Régiment Etranger de Parachutiste, tombé sous les tirs des combattants islamistes, elle se préparait également à lancer une phase importante de l’opération Serval : la reconquête du massif des Ifoghas, cache présumé des terroristes. Ce territoire, grand comme la métropole, méritait bien son propre volet de l’opération Serval, c’est maintenant chose faite avec Panthère IV.

Dans sa première phase il s’agit de 150 fantassins français et malien, appuyés par les hélicoptères de l’ALAT avec en premier lieu les Tigre de combat. Principalement composés, côté français, d’éléments de la légion étrangère et des forces spéciales, ces troupes vont devoir inspecter et débusquer les forces ennemies. Un travail tout autant de renseignement que d’action.

Il semble que les Mirage 2000D soient mis au service de Panthère IV. En effet les monoréacteurs français démontrent une fois de plus qu’ils n’ont pas grand chose à envier à leurs homologues américains en matière de missions CAS (Close Air Support) grâce à leurs bombes à guidage laser type AASM ou GBU. Des Mirage 2000D qui réussissent à ne pas être complètement, dans ce conflit, dans l’ombre des Rafale.

Mirage 2000D de l'Armée de l'Air, montrant une de ses bombes à guidage laser.
Mirage 2000D de l’Armée de l’Air, montrant une de ses bombes à guidage laser.

Gageons qu’ils seront appuyés également par les drones français Harfang, véritables yeux des militaires français, à même de réaliser des survols de reconnaissance en toute discrétion. La présence d’aéronefs similaires, provenant de l’ US Air Force, comme les Predator, n’est pas à exclure non plus.

Photos (c) Wikimédia Commons

2 COMMENTAIRES

  1. La difficulté semble-t-il serait le terrain immense à fouiller 150 hommes suffirait-il pour cette tache, ces pauvres soldats maliens ne seraient-ils pas plus un boulet étant donné leur peu d’efficacité, au vu des images récentes des combats à Gao face à des islamistes peu nombreux c’était une vraie débandade sans aucune organisation. Les Tchadiens sont de loin les meilleurs. Le Tigre n’aura jamais été autant sollicité au combat même en Afghanistan.

  2. C’est sûr que les Tchadiens ont plus d’expériences que ces pauvres Maliens, dans un reportage il y en a un qui se tire une balle dans le pied, le Lt Français qui les accompagne à ce moment là a du mal à ne pas rigoler devant la caméra.

Laisser un commentaire