La patrouille Breiling en remplacante de luxe de la patrouille suisse...

[Suisse] La patrouille Breiling en remplacante de luxe de la patrouille suisse ?

La déclaration d’Ueli Maurer (président de la Confédération suisse) affirmant que la célèbre Patrouille Suisse disparaîtrait à l’horizon 2016 a provoqué une réaction aussi outrée que patriotique de la part du propriétaire de la marque horlogère Breitling.  Thédy Schneider, lui-même pilote et à la tête d’une entreprise qui soutient l’aviation depuis plus d’un siècle, propose de mettre gratuitement à disposition de la Suisse les L-39 du Breitling Jet Team, la plus grande patrouille professionnelle privée du monde volant sur jets. En cas d’accord, Breitling repeindra les avions aux couleurs suisses et les fera piloter par des militaires suisses.

La Patrouille Suisse célébrera son cinquantenaire en 2014, et disparaîtra deux ans plus tard. Une ineptie qui chagrine et met en colère les centaines de milliers d’amoureux d’aviation suisses, mais aussi tous ceux qui estiment que cette formation prestigieuse est un ambassadeur exceptionnel et une vitrine sans égale de l’excellence et de la performance helvétiques. Horloger très attaché à l’aviation – Breitling parraine ou a parrainé entre autres le tour du monde en ballon de Bertrand Piccard, le dernier Superconstellation du monde, Jetman ou encore tous les meetings aériens du pays – le fabricant de chronographes dispose depuis 8 ans de sa propre formation acrobatique d’un niveau similaire (supérieure, j’oserais même dire) à la Patrouille Suisse, active dans le monde entier et actuellement en tournée en Chine.

« Il est inadmissible que 50 années soient balayées pour des raisons financières somme toute minimes à l’échelle d’un pays. Si nécessaire, nous assurerons la continuité dans le respect des conditions que fixera la Confédération » a déclaré M. Schneider.

Cette issue était déjà évoquée depuis 2008 avec le départ à la retraite des avions de combat Northrop F-5E/F Tiger II. Selon AviaNews : « Malheureusement, il n’existe pas d’alternative à l’heure aujourd’hui pour maintenir la patrouille Suisse à long terme. Tout au plus, il serait possible par contre de maintenir la dizaine de F-5E jusqu’en 2020, mais encore faudrait-il, que le Département de la Défense dispose de moyens financiers qui le permettent, on ne peut pas continuer à baisser les budgets éternellement… »

Actuellement la patrouille Breitling est majoritairement française. D’abord elle est basée sur l’aéroport de Dijon-Longvic en Bourgogne. Ensuite elle a été fondée par Jacques Bothelin, surnommé « Speedy », et PDG de la société Apache Aviation, une grande figure française de l’aéronautique avec plus de 9 000 heures de vol en acrobatie sur plus de 145 types d’appareils. Hormis le leader, les pilotes qui la compose sont en majoritairement issus de l’Armée de l’Air : Bernard Charbonnel, pilote de Dassault Mirage 2000 à la Base aérienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur, Philippe Laloix, ex-pilote de la patrouille de France, Christophe Deketelaere, mari de Caroline Aigle (première femme française pilote de chasse), François Ponsot, ancien pilote de démonstration de Dassault Mirage 2000. La patrouille qui est passée à sept avions, a adoptée une magnifique livrée, réalisée par le dessinateur Pierre-André Cousin.

Si la patrouille déménageait en Suisse et arborait les couleurs rouges et blanches, cela constitueraient un changement majeur. Pas si sûr que les fondateurs et pilotes actuels le voient du même oeil que le propriétaire de Breitling, qui sponsorise la patrouille depuis 2003.

Pour rappel, contrairement aux F-5 Tiger II employés par la patrouille suisse, les Albatros L-39 que Breitling sont des jets d’entraînement, similaires à ceux utilisés par les principales patrouilles aériennes nationales.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire