Des Rafale chez les Agressors de l’USAF

[Défense] Des Rafale chez les Agressors de l’USAF

Alors que la vente de Rafale à l’Inde semble bien partie, et que des clients potentiels se font attendre tels le Brésil, le Canada, ou encore les Emirats Arabes Unis, l’annonce du Department of Defence (DoD, le ministère américain de la défense) de louer auprès de Dassault seize monoplaces Rafale C et quatre biplaces Rafale B encourage les plus sceptiques dans l’avenir du chasseur français.

Déjà par le passé l’US Marines Corps avait eu recours à la location d’un lot de Kfir auprès d’Israël, connus aux USA comme F-21A, et depuis retournés à leur pays d’origine. Un modèle déjà très proche visuellement des avions de Dassault.

Ces Rafale « américains » sont budgétisés sur l’année fiscale 2014, et échelonnés jusqu’en 2018 pour un retrait annoncé aux alentours de 2025. En effet, le DoD estime qu’à cette époque le chasseur français sera passablement obsolète vis à vis de ses concurrents directs américains et russes. Il est à noté qu’à aucun moment le Pentagone n’a émis l’hypothèse de louer des EF-2000, un avion de chasse pourtant totalement comparable à l’aéronef français.

Quoiqu’il en soit cette location laisse présager un usage correct par les Américains, et des avions aisément revendables sur le marché d’occasion à l’issu de leur bail. Les avions voleront donc durant une grosse dizaine d’années au sein du 65th Aggressor Squadron, une unité basée à Nellis-AFB dans le Nevada, et actuellement dotée de F-15C & D. Rappelons que les Agressors sont censés simulés une chasse ennemie, dotés d’avions européens ou « soviétiques« , en gros non américains. Les Rafale seront donc bien plus crédibles que ces Eagle actuels.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

10 COMMENTAIRES

  1. Ahhhh le 1ier Avril toujours et encore toujours !!!! N’empêche que les américains ont réellement pris le rafale comme ennemi potentiel dans les simulations de combat vs F-22 ! Confère un reportage passe il y a quelques mois sur les avions de combat du futur et leurs utilisations ! C’est a voir comme très américano-américains !!!!

  2. JE DETESTE LE PREMIERE AVRIL se jour la rien n’est fiable.
    pourtant il aurait eu la classe couleur agessor . en tout cas j’aurai mal vu dassault accepter vu l’espionage industrielle que sela aurait entrainer , et de tout facon les americain les aurait brider et il se serait fait abatre

  3. Mea maxima culpa, il s’agissait en effet d’un très très gros POISSON D’AVRIL. Désolé pour celles et ceux qui y auraient cru… j’ai pas pu m’en empêcher.

    😉

  4. Ouh le vilain pas beau, ….. bien joué, j’avoue que là j’étais sur le cul. Merci Arnaud, pendant un moment je me suis prit à rêver. A bientôt de te lire sur le blog.
    Sylvain

  5. Moi je n’y croyais pas une seule seconde connaissant bien le chauvinisme des Américains, mais la blague est bien préparée. Merci 🙂

  6. Je vous déteste, j’ai vraiment cru les hauts responsables assez fous pour refiler notre coucou aux américains, ca aurait été la fin de l’avion. En effet à chaque fois que les américains mettent la main sur un avion ils se débrouillent toujours pour créer des stratégies contre.

Laisser un commentaire