L’ALAT s’entraîne en Jordanie

[Défense] L’ALAT s’entraîne en Jordanie

Alors qu’elle est pleinement engagée dans les opérations antiterroristes au Mali, dans le cadre de Serval, l’Aviation Légère de l’Armée de Terre n’en oublie pas pour autant les accords de défense signés par la France. Dernier exemple en date l’exercice Mercy réalisé en Jordanie aux côtés des forces armées locales. Son volet aérien prévoyait notamment le déploiement d’un hélicoptère de combat Gazelle Viviane, ayant notamment la capacité de tirs des missiles antichars HOT.

Et c’est justement une de ces armes qui a été tirée début avril contre une cible réelle en Jordanie. Dans le même temps, la Gazelle servait de poste de commandement aéroporté et d’observateur pour les chars de reconnaissance AMX-10RC engagés également dans l’exercice. De leur côté les Jordaniens ont eu recours à leurs Hummers armés et à des véhicules légers type buggies. Ces derniers étaient montés par les membres des forces spéciales locales.

A l’issue de cet exercice la Gazelle Viviane a rejoint le BPC Tonnerre, auquel elle est rattachée au sein du groupe amphibie Jeanne d’Arc. En effet, l’hélicoptère de l’ALAT participe ainsi à la formation avancée des jeunes officiers de marine embarqués sur ce fleuron de la Marine Nationale.

Photo (c) Armée de Terre.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire