Les fantômes du 11 septembre reviennent hânter New York

[Insolite] Les fantômes du 11 septembre reviennent hânter New York

New York n’avait vraiment pas besoin de ça. Alors que l’Amérique panse douloureusement ses plaies après les attaques terroristes contre le marathon de Boston, la découverte faite ce vendredi 26 avril par les forces de l’ordre de New York amène un sentiment de gène et de peur chez nombres de nos voisins d’outre-Atlantique. En effet lors d’une banale ronde un équipage de policiers a découvert entre deux immeubles un amas de métal. Cependant la découverte a surpris les agents, croyant avoir affaire à un quelconque engin explosif. Un périmètre de sécurité a été établi, et peu de temps après l’arrivée des artificiers du déminage, l’engin était identifié : un morceau de train d’atterrissage d’avion de ligne.

Le morceau de train d'atterrissage découvert à New York.
Le morceau de train d’atterrissage découvert à New York.

Aucun doute pour les policiers new-yorkais et pour le FBI il s’agit d’une partie d’un des deux Boeing qui s’étaient encastrés dans les tour jumelles du World Trade Center au matin du mardi 11 septembre 2001. Ground Zero, le point d’impact des attentats, se trouve en effet à moins de 500 mètres du lieu de la découverte. Reste maintenant aux experts du constructeur et de l’aviation civile américaine à trouver auquel des deux avions appartient cet amas. La tâche risque fort d’être compliquée car non seulement les deux avions étaient du même type, des Boeing 767-200ER, mais en plus le temps aura commencer à faire son oeuvre.

Douze ans se sont donc écoulés, à quelques mois près, et la nature a repris ses droits sur ce morceau de train d’atterrissage. En outre l’extrême chaleur dégagée lors de l’impact de l’avion contre la tour a forcément modifié, même de manière imperceptible la structure même du métal. Il est indéniable que les enquêteurs américains vont devoir redoubler d’efforts sur ces pièces. Pour mémoire les attaques terroristes du 11 septembre ont fait 2977 victimes avérées, dont 343 pompiers et 60 policiers new-yorkais qui appartenaient aux équipes de secours. Aujourd’hui encore on meurt aux Etats-Unis des suites de ces attentats.

Photo (c) Reuters & Library of Congress.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire