Un changement d’appareil en prévision pour la patrouille suisse ?

Un changement d’appareil en prévision pour la patrouille suisse ?

Patrouille Suisse

A l’occasion des 60 ans de la Patrouille de France, j’ai eu l’occasion de parler avec le commentateur de la patrouille suisse concernant l’évolution prochaine de cette dernière. En effet, ces vieux F-5 Tiger II étant en service depuis quelques années (1994) commencent à se faire vieux et auraient bien besoin d’être remplacés malgré tout l’entretien qui leur est apporté. On a entendu dire récemment que cette patrouille crée en 1964 risquait de fermer ces prochaines années, faute d’appareil. A ces mots, le célébre horloger Breitling aurait proposé sa patrouille composée de L-39 Albatros. Or rappelons que Breitling n’est que le sponsor de la patrouille, les avions et la patrouille elle-même appartiennent à Jacques Bothelin et à la compagnie Apache Aviation. Il est donc impensable de mettre des pilotes suisses dans les avions de Bothelin.

Le commentateur m’a expliqué qu’entre 2014 et 2016, la patrouille allait évoluer sur un appareil différent ; le choix se ferait entre les F-18 américain de l’avionneur McDonnell Douglas ou de l’Eurofighter d’EADS (Cela soulève également la question de l’achat du Typhoon par nos voisins suisse). Le F-18 a déjà équipé des patrouilles acrobatiques tels que les Blues Angels de l’US Navy , l’Eurofighter en revanche est un avion beaucoup plus jeune et n’a jamais été exposé à ce type de vol en patrouille, l’avion ne serait-il pas trop puissant, trop bruyant pour assurer ce type de mission dans les meetings aériens ?

Affaire à suivre… réponses dans quelques années.

François Poquillon
Jeune pilote de planeur, passionné par l’aviation qui cherche à faire partager et à rendre accessible à tous l'actualité aéronautique. N'hésitez pas à me suivre sur twitter (@FPoquillon) ou sur facebook.

7 COMMENTAIRES

  1. Exact, le F-18 est un avion naval (train et cellule prévue pour) n’existe que dans l’US Navy, idem pour le F-14, seul le F-4 a été adopté par les 3 armées aériennes US (Air Force, Navy et Marines). Je suis surpris par les propos du commentateur, le Gripen qui est plus près pour être acheté par la Suisse que l’est l’Eurofighter, serait plus adapté pour ce genre d’exercice!

  2. Mea Culpa, j’ai été emporté par mon clavier et j’ai confondu l’USAF et l’USN, et je vous prie de m’excuser pour cette faute.

  3. james , l’USMC utilise aussi des F-18
    pour se qui est de l’utilisation des des typhoon pour la patrouille, le probleme c’est que dans une patrouille les avion se suive parfois a moins de trois metre, se qui pose si tu a 2x90Kn de poussée juste devant ta verrier. c’est pour sa que la plupart des patrouille utilise des avion ‘entrainement avec de petit reacteur (moin de 30Kn pour les hawk des red arrow et 2*13Kn pour les alpha jet de la paf) et le fait d’utiliser un gripen (80Kn) n’arange pas les chose car puisque c’est un mono reacteur tu va avoir du mal a te placer juste derier. je crois que les russe on regler le probleme en utiliseant des SU-27, la tu a une pousser de psycopate (2*122Kn) mais les reacteur sont tres ecarter se qui permet de se placer entre le flux des deux reacteur, pour les americain je sait pas comment il font.

  4. @Thibaut : ils doivent avoir de très bons « plots » ! Les patrouilles US et Russes le prouvent, il est possible de faire une formation serrée avec des avions de combat. Mais je suis d’accord avec toi, les suiveurs doivent en prendre plein la verrière ! A la rigueur, le problème peut être contourné sinon minimisé en échelonnant la formation. Si on regarde les Striji Russes, on voit qu’ils ont très rarement un pilote qui regarde de trop près dans les tuyères de ses ailiers. Ils volent d’ailleurs très espacés comparés à nous (bon d’accord le MiG prend de la place, aussi) !

    Sinon, vu les difficultés que nos voisins Helvètes ont pour se procurer un nouvel avion, je les imagine mal employer leur prochain chasseur dans la patrouille, que ce soit Eurofighter, Rafale ou Gripen. Hélas, il y a aussi aujourd’hui une question de coût…

  5. Utiliser des EuroFighter pour la patrouille suisse? Vous prenez vos rêves pour des réalités? Il n’a jamais été question pour la Suisse d’acheter des EuroFighter.

    En Suisse, l’armée ne fait pas ce qu’elle veut avec son budget. L’armée suisse qui a proposé d’acheter 22 Gripen de Saab (et pas des Rafale ou des EuroFighter car trop chers) pour remplacer ses vieux Tiger II n’a pas obtenu du parlement suisse le budget pour les acheter en mars 2013!!! (pour être plus précis: le parlement a donné son accord à l’armée pour acheter les Gripen mais a refusé de lui donner l’argent pour le faire! C’est cela la subtilité de la politique suisse).

    Et même si le parlement suisse finissait par donner son feu vert pour l’achat des Gripen, le peuple suisse devra accepter cet achat par referendum, ce qui est loin d’être gagné.

    Je peux donc vous donner une information pour mettre à jour votre news: La patrouille suisse volera sur ses Tiger II jusqu’à ce que ces derniers soient retirés du service. Elle volera ensuite sur des FA-18 non-dediés spécifiquement pour la patrouille de suisse (ils garderont une livrée « militaire » et ne seront pas habillés d’une couleur « Patrouille suisse »).

Laisser un commentaire