Une semaine dans l’industrie aeronautique (29/04-05/05/2013)

Une semaine dans l’industrie aeronautique (29/04-05/05/2013)

Configuration de supériorité aérien typique d’un F-15 au début des année 90 , 2 AIM-9 sous chaque ailes et 4 AIM-7 sous le fuselage.

Bonjour. On est lundi et voila une petite liste ce qu’il faut savoir sur l’actualité de la semaine passée pour mieux comprendre les enjeux de cette semaine qui commence.

<(22-28/04/2013) semaine precedente

semaine suivante (06-12/05/2013)>

Mardi 30

ATR-42, de 42 place
ATR-42

ATR, avion de transport régional, c’est simple, c’est facile à retenir, c’est clair, et surtout il a un énorme succès, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Car l’avionneur franco-italien qui fabrique des avions turbopropulsés de 42 (ATR-42) ou 72 (ATR-72) places (en configuration standard) à Toulouse vient d’annoncer que la version -600 a été certifiée par les autorités américaines ce qui lui ouvre la voie vers l’exportation. Rassurez-vous ce n’est pas une version avec 600 places, ils sont notés ATR42-600 ou ATR72-600. Les modifications se trouvent surtout dans le cockpit qui reçoit 5 écrans LCD et dans des modifications de l’informatique embarquée.

Jeudi 2

F-15 Desert Chield

Malgré l’apparition des avions de 5eme génération, le F-15 malgré ces 40 ans a encore du succès. Car Boeing vient de livrer le premier F-15SA aux forces aériennes saoudiennes. En réalité, ce n’est pas la première fois que cet avion vole sous la cocarde saoudienne, car c’est un ancien F-15S qui a été modifié (comme les 67 autres avions qui vont le suivre dans l’usine de Saint-Louis) pour devenir un F-15SA. Ce nouvel avion, en plus de tout un tas d’améliorations électroniques, reçoit un radar à antenne active (AESA) qui se compose de milliers de modules se comportant chacun comme des radars indépendants et multipliant les performances du système. On peut aussi noter l’introduction d’un viseur de casque et de la nacelle de désignation laser Sniper.

vendredi 3

F-16 Belge - Sion Air Show

L’Irak vient de commander un second lot 18 F-16IQ pour un total de 36 avions, et on ne peut pas vraiment dire que c’est du lourd. Oublier les F-16 Block 60, F-15 SA et autres Mirage 2000-9 ultra-modernes, dont on est habitué dans le Golfe, les F-16 irakiens ne sont pas dépassés mais ne sont pas non plus le top de la technologie, ils ressemblent plus à un avion du milieu des années 80. Le radar mécanique, les missiles courte portée AIM-9L et M, les missiles air-sol AGM-65 Maverick, et la bombe à guidage laser GBU-10 Paveway II, et missile moyen portée AIM-7 (et oui un bon vieux Fox-1) sont encore largement utilisés, mais ils sont de moins en moins vendus. Il n’aurait rien d’étonnant à ce que ce soit du matériel déstocké des surplus américains. Par contre la nacelle de désignation laser Sniper n’a rien à envier au F-16 moderne.

Thibaut
Je tien d’abords a remercie mes amis du forum (ou je réponds au pseudo de phenix) qui m’ont aidé dans mes rédactions. Pour ma part, ma passion de aviation (surtout les appareils de combat moderne) ma poussé à quitter l’Ardèche pour une entrer dans une école d’ingénieure aéronautique a Toulouse.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire