La force aérienne croate en 2013

La force aérienne croate en 2013

Alors que ce 1er juillet la Croatie rejoint l’Union Européenne, je vous propose de nous arrêter quelques instants sur la Hrvatsko ratno zrakoplovstvo i protuzračna obrana, la force aérienne locale. A l’image du pays, jeune et petite, cette force aérienne est en 2013 en pleine mutation, mêlant matériel d’origine soviétique et aéronefs occidentaux. Mais surtout la force aérienne croate est un formidable baromètre de l’état des forces armées de ce pays déchiré il y a à peine vingt ans par la guerre d’indépendance qui l’opposa à l’ex-Yougoslavie, et au pouvoir central de Belgrade.

Comme toute force aérienne son noyau se compose bien entendu d’une unité de chasse. Celle-ci évolue actuellement sur 18 MiG-21 Fishbed antédiluviens, parmi lesquels figurent quatre biplaces destinés à l’entraînement avancé et à la transformation des jeunes pilotes. Rénovés à la fin des années 90, via notamment deux entreprises l’une israélienne et la seconde roumaine, ces MiG-21 sont à même d’emporter des missiles air-air moyenne portée R-77 (AA-12 Adder pour l’OTAN) et air-air courte portée R-60 (AA-8 Aphid) en sus du canon de 23mm. Une capacité défensive jugée parfois bien légère par rapport à certains de ses voisins, mais qui suffit largement à ce membre de l’OTAN. Il y a quelques jours, le Ministère de la Défense Croate a entamé une nouvelle modernisation de la flotte vieillissante de MiG-21L, via l’entreprise ukrainienne Ukspecexport qui a remporté l’appel d’offres.

MiG-21 Fishbed de chasse.
MiG-21 Fishbed de chasse.

Ses capacités offensives se limitent à six hélicoptères Mil Mi-24V et dix Mil Mi-17Sh. Seuls les premiers pouvant emporter des missiles antichars, le gros de cet armement se limite encore aux roquettes. Des moyens donc là encore limités mais qui demeurent efficaces grâce une fois encore au soutien technique d’entreprises étrangères, notamment européennes.

Mil Mi-171 de transport et d'assaut.
Mil Mi-171 de transport et d’assaut.

Quand aux moyens de transport tactique, ils se limitent à deux biturbopropulseurs Antonov An-32 et à une poignée d’hélicoptères. Trois antiques Mil Mi-8 et dix Mil Mi-171 flambants neufs, acquis pour ces derniers au début de cette année peuvent ainsi transporter troupes et matériels. Un biréacteur d’affaire Bombardier Challenger sert quand à lui aux déplacements officiels des hautes autorités civiles et militaires du pays.

Antonov An-32 de transport tactique.
Antonov An-32 de transport tactique.

La formation des futurs pilotes est dispensée sur cinq avions de tourisme Zlin 242L, des avions dotés de doubles commandes acquis en Tchéquie en 2007. Ensuite les élèves poursuivent leur cursus sur l’un des vingt Pilatus PC-9, dont certains furent acquis de seconde main auprès de la Royal Australian Air Force. Point d’avions d’entraînement bimoteurs dans cette force aérienne, les futurs pilotes de transport se forment sur le tas, directement sur Antonov. Quand à celles et ceux qui désirent rejoindre les voilures tournantes ils sont formés sur huit Bell 206B-3 reçus à la fin des années 90. Ce furent d’ailleurs les premiers aéronefs occidentaux à entrer en service dans cette force aérienne.

Zlin 242L d'entraînement primaire.
Zlin 242L d’entraînement primaire.

Il faut souligner que la Croatie reste une pays très sauvage, avec des étendues forestières vastes et souvent difficilement accessibles. C’est ce qui explique que le pays se soit doté, au sein de sa force aérienne, d’une unité de lutte contre les feux de forêts. Les bombardiers d’eau croates sont six Bombardier CL-415 et autant d’Air Tractor AT-802. Il fat souligner que deux de ces derniers sont également gréés pour le sauvetage en mer, avec la capacité de larguer sur zone une chaine SAR complète, composé d’un canot de sauvetage et de rations et kits de survie.

Ce petit tour d’horizon ne serait pas complet sans aborder le cas des drones. Deux Hermes 450 et six Skylark, tous d’origine israélienne, sont en dotation localement pour des missions de reconnaissance et de surveillance.

Bombardier CL-415 de lutte contre l'incendie.
Bombardier CL-415 de lutte contre l’incendie.

La Croatie dispose d’une marine de guerre, mais pas d’élément aéronaval, et il en est de même pour son armée qui est dénuée de moyens aériens. Plusieurs observateurs internationaux ont fait état de l’intérêt portée par la Croatie au F-16C/D et au JAS-39 Gripen pour remplacer les vieux Fishbed, tandis que les noms des Cougar et Blackhawk avaient été prononcés pour moderniser la flotte d’hélicos. Un jet d’entraînement semble aussi dans les tiroirs des responsables croates, mais sans préciser quel type d’avion serait choisi.

Photos (c) Wikimédia Commons

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

  1. Croatie, 20 M et 4 B.
    1 novembre 2008, 12 en services.
    23 septembre 2010, 2 entre en collision en vol, et s’écrase au sol.
    1 juillet 2013, en service.

Laisser un commentaire