A l’heure où ces lignes sont écrites on est sans nouvelle de l’élève pilote et de son instructeur, tout deux Pakistanais. L’appareil un Mushshak, la version construite sous licence locale du petit Saab MFI-15 Safari, se serait abîmé dans les eaux boueuses et tumultueuses du fleuve Indus, au nord-est du pays. D’importantes recherches, mobilisants fantassins, secouristes, et hélicoptères ont été lancées.

Malheureusement les secouristes craignent que les deux aviateurs ne se soient noyés, si jamais ils n’étaient pas mort du choc de leur avion avec les eaux. En effet les avions d’entraînement pakistanais ne sont pas dotés d’équipement de survie pour des conditions « maritimes« . En gros ils n’ont rien qui leur permette de flotter ou de survivre dans l’eau.

Le Mushshak est un avion réputé sûr, même s’il commence à sérieusement accuser le poids des ans, les premiers étant arrivés au Pakistan dans les années 70. Reste qu’il demeure le principal avion d’entraînement de base dans ce pays. L’épave elle même n’a pas encore été localisée. Seul le témoignage d’un policier atteste que le monomoteur a chuté dans l’eau.

Photo (c) Wikimédia Commons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom