Les Alpha-Jet franco-belge quittent Tours.

[Défense] Les Alpha-Jet franco-belge quittent Tours.

Depuis 2004 l’AJeTS (Advanced Jet Training School, ou école d’entraînement avancé sur avion à réaction) était implantée sur la Base Aérienne 705 de Tours. Cette entité binationale, française et belge, permet de mutualiser les moyens de formation avancée des futurs pilotes de combat en mettant en commun les avions d’entraînement Alpha Jet utilisés par les deux pays. Ainsi des élèves français peuvent apprendre sur des avions appartenant à la Composante Air tandis que des stagiaires belges volent sur des avions français. Ensuite évidemment ils rejoignent leurs unités respectives, les Belges étant transformés sur F-16MLU tandis que leurs ex-coreligionnaires découvriront le Mirage 2000 ou le Rafale.

Désormais ce sera dans la paysage landais de la Base Aérienne 120 de Cazaux que les élèves des deux pays découvriront les joies du petit biréacteur franco-allemand. Mais surtout ils pourront bénéficier d’une des bases françaises parmi les plus vastes et les plus adaptées, notamment aux procédures de tirs. Par le passe la BA-120 avait déjà accueilli les Douglas TA-4S Skyhawk d’entraînement avancé en service dans les rangs singapouriens. Mais surtout les élèves, stagiaires, et aussi donc leurs formateurs pourront peaufiner l’entraînement au survol maritime, Cazaux n’étant qu’à une dizaine de kilomètre à peine des plages de Biscarosse et donc de l’Atlantique.

Jeunes pilotes belges et français, main dans la main.
Jeunes pilotes belges et français, main dans la main.

C’est donc avec émotion que l’actuel commandement des forces aériennes, le général Néret, a « macaronné » le jeudi 18 juillet 2013 les derniers jeunes pilotes belges à Tours. Au total ce sont une cinquantaine qui en neuf ans ont été formés sur la BA-705. Gageons que dans neuf ans ils seront aussi nombreux à avoir suivi leur cursus à Cazaux. Mais heureusement c’est tous ensembles, Belges et Français, que les jeunes pilotes ont jeté en l’air leurs couvre-chefs à l’issu de la cérémonie.

Photos (c) Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire