Les news de la semaine aéronautique (24-30/06/2013)

Les news de la semaine aéronautique (24-30/06/2013)

Le Gripen NG avance ! Le Gripen F (biplace) utilisé pour le développement du programme Gripen E/F ou Gripen NG vient de rentrer dans la cinquième et dernière phase de test.  Pour cela, il a reçu de la part de l’écossais Selex à la fois le premier radar Raven de série mais aussi un capteur optique passif infrarouge rappelant l’OSF du Rafale. Cela lui permet de détecter un avion une cinquantaine de kilomètres sans émission d’ondes radar. L’intérêt du radar Raven comparé au radar précédant du Gripen est d’être un radar AESA ou à antenne active, c’est-a-dire qu’il est constitué d’environ un millier de radar miniature indépendant, qui multiplie sa portée et son volume de détection en le rendant moins sensible aux pannes.

Le F-35C va à l’école, sauf que ce n’est pas lui l’élève. En effet, l’US Navy vient de réservoir son premier F-35C (version catapultable depuis un porte-avions du nouveau chasseur américain). Il rejoint les 12 F-35A (décollage classique) de l’US Air Force et les 13 F-35B (a décollage court et atterrissage vertical) du Corps des Marines au centre de formation des pilotes de F-35 à Eglin en Floride.

Suite au succès aéronautique français (méconnu du grand public), Dassault Aviation vient de décider d’agrandir son usine de customisation de ces jets privés Falcon à Little Rock aux USA. Mais pourquoi un avion français aurait besoin d’une usine aux Etats-Unis, pour séduire tout simplement. En effet, les Falcon sont fabriqués à Mérignac prés de Bordeaux avant de traverser l’Atlantique en « green » (c’est-à-dire sans aménagement intérieur, ni peinture définitive) pour être adaptés aux exigences du client à Little Rock. Cette organisation permet une plus grande proximité avec le client, une plus grande réactivité, et aussi de vendre l’avion en dollars et d’éviter les taux de change plus défavorable avec l’euro.

L’édition 2013 du Tiger Meet à Orland en Norvège a été remportée par les allemands de l’Aufklarungsgeschwader 51 qui volent sur Tornado. Il s’agit là de la troisième victoire pour cet escadron dans l’histoire des Tiger Meet. Les pilotes allemands ont été les plus réguliers au cours des deux semaines de l’édition du Tiger Meet 2013 L’équipe allemande a également été récompensée pour ses uniformes et la plus belle livrée.

Thibaut
Je tien d’abords a remercie mes amis du forum (ou je réponds au pseudo de phenix) qui m’ont aidé dans mes rédactions. Pour ma part, ma passion de aviation (surtout les appareils de combat moderne) ma poussé à quitter l’Ardèche pour une entrer dans une école d’ingénieure aéronautique a Toulouse.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire