Un bombardier stratégique B-1B Lancer de l’USAF s’est écrasé hier près de Broadus dans le Montana. L’appareil qui effectuait
une mission d’entrainement
appartenait à la 28e Escadre de bombardement. Le Lancer avait décollé de sa base de rattachement à Ellsworth dans le Dakota du Nord.

Les quatre membres d’équipage du bombardier, les deux pilotes et les deux officiers d’armements, se sont éjectés sans trop de problème, même si on dénombre quelques blessures.

C’est le 10eme B-1 que l’USAF perd depuis sa conception par de Rockwell en 1969. L’USAF comptait actuellement 91 B-1B en service actif, dont 28 B-1B sur cette base avant l’accident d’hier.

Pour rappel, le Boeing B-1B Lancer est un bombardier stratégique quadri-moteurs, qui est entré en service avec l’US Air Force en 1986. Il dispose d’une signature radar réduite, sans être totalement considéré comme furtif, et d’une vitesse maximale de Mach 1,25.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom