Evacuation sanitaire dans le Pacifique

Evacuation sanitaire dans le Pacifique

Il y a quelques jours la chaine de télévision France 3 diffusait un édifiant documentaire intitulé « Les anges gardiens de l’océan » retraçant le quotidien des membres d’équipage des Caïman de la Flottille 33F de l’Aviation Navale implantée en Bretagne. On y voyait plusieurs séquences de missions de sauvetage en mer dont une concernant une octogénaire britannique hélitreuillée depuis un ferry-boat en Manche.

Ce 12 septembre 2013 dans la Pacifique, un équipage mixte Armée de l’Air / Armée de Terre appartenant aux FANC, les Forces Armées de la Nouvelle-Calédonie, est intervenu pour une mission similaire sur le paquebot de luxe Pacific Jewel. Là une passagère de nationalité australienne, souffrait de douleurs importantes à l’abdomen. Un transport vers Nouméa semblait donc nécessaire.

Un premier aéronef a été déployé, sous la forme d’un avion cargo CN-235 de l’Armée de l’Air, suivi d’un SA-330Ba Puma avec une équipe médicale à bord. L’hélicoptère de sauvetage s’est alors présenté à la poupe du navire, en stationnaire, et a fait descendre ses sauveteurs qui ont rejoint le PC médical du paquebot. Là le médecin a préparer sa patiente pour son hélitreuillage à bord du Puma. Une fois cela réalisé elle a été conduite à l’hôpital Gaston Bourret de Nouméa et prise en charge par les médecins locaux.

Cette mission démontre bien que les marins français ne sont pas les seuls personnels militaires aptes à ces missions si dangereuses mais pourtant ô combien primordiales pour le ministère de la défense : les recherches et sauvetages en mer. Des missions qui exposent souvent nos militaires mais permettent dans leur très grande majorité de sauver des vies civiles.

Ce petit sujet est dédié à chacune de ces femmes et chacun de ces hommes qui nous sauvent quotidiennement.

Photo (c) Ministère de la défense.

 

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire