L’information a son intérêt, ne serait-ce que sur l’état des relations anglo-américaines. En effet, récemment un MV-22 Osprey de l’US Marines Corps a réalisé une série de manœuvres sur le pont d’un porte-aéronefs britannique. En provenance de l’USS Kearsarge (LHD-3) l’appareil s’est tout d’abord limité à des touch & go avant de venir enfin se poser à la poupe du bâtiment de la Royal Navy, le HMS-Illustrious. L’appareil américain s’est notamment illustré par sa maniabilité à opérer sur un pont moins large que celui de son navire de rattachement.

Il est à noter que depuis plusieurs années les Britanniques s’intéressent au convertible américain. Déjà au début des années 2000, la Royal Air Force avait tenté d’en acquérir, mais le gouvernement de l’époque s’y était refusé, principalement pour des raisons budgétaires, mais aussi afin de ne pas trop s’inféoder à l’industrie américaine. Dorénavant c’est la marine britannique qui se penche sur cet aéronef de transport très particulier. Ainsi, la Royal Navy manque cruellement d’appareils pour transporter ses troupes. Ses Sea King HC Mk-4 vieillissent désormais énormément, et les Merlin HM Mk-1 demeurent plutôt des machines de combat et de sauvetage en mer. Le Osprey représenterait alors un appareil particulièrement attractif pour les marins britanniques.

MV-22 américain posé sur la partie arrière du pont du porte-aéronefs britannique HMS-Illustrious. Notez le Lynx et le Sea King également visible.
MV-22 américain posé sur la partie arrière du pont du porte-aéronefs britannique HMS-Illustrious. Notez le Lynx et le Sea King également visible.

Reste à savoir si cette présence est seulement due à un coup de communication ou à une réelle volonté de la part des militaires britanniques d’acquérir une version export de l’Osprey. Affaire à suivre.

Photos (c) Ministry of Defence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom