Miyazaki clôt sa carrière avec un long métrage lié à l’aviation

Miyazaki clôt sa carrière avec un long métrage lié à l’aviation

Hayao Miyazaki, véritable dieu vivant du dessin animé et du film d’animation, souvent comparé à Walt Disney ou à Don Bluth, vient d’annoncer en marge de la Mostra de Venise son intention de raccrocher les crayons et de ranger les planches à dessins. Celui qui avait émerveillé les fanas d’aviation avec son très beau et très drôle Porco Rosso en 1992 est aussi un des plus grands raconteurs d’histoires, où le fantasmagorique se mêle généralement à l’humour et à l’émotion pure. C’est donc un grand monsieur du dessin animé qui prend sa retraite.

Mais le génie japonais ne part pas à la retraite les mains dans les poches, il en a profité pour présenter son ultime dessin animé, baptisé Kaze Tachinu ce qui se traduit en français par « Le vent se lève ». Son histoire relate la vie de Jiro Horikoshi, ingénieur aéronautique de son état à qui l’on doit notamment les Mitsubishi A5M et A6M, autant dire des avions légendaires.

Ce dessin animé a été salué par la critique du festival de cinéma vénitien, même s’il fait en partie l’impasse sur certains aspects plus discutables de la vie de Horikoshi, et notamment son implication dans l’industrialisation du principe des kamikazes. Miyazaki, infatigable défenseur de la cause pacifiste, traumatisé dans sa petite enfance par les bombardements nucléaires de Hiroshima et Nagasaki, ne peut en effet pas être taxé de faire l’apologie de la vision japonaise de la Seconde Guerre mondiale. En salle au Japon depuis le milieu de l’été, il cartonne littéralement.

Cependant le film a fait également rejaillir certains débats au Japon sur l’interprétation de la période 1941-1945 et notamment sur l’impact historique du Japon dans ce conflit. D’autant que les plaies de cette période n’ont jamais vraiment cicatrisées. Quoiqu’il en soit Hayao Miyasaki démontre une dernière fois sa maestria de dessinateur et d’animateur, mais aussi de raconteur d’histoire. Sauf qu’ici l’histoire épouse l’Histoire, avec un grand H. Vivement sa sortie en France, pas encore programmée, mais évidente.

Illustration (c) Studio Ghibli.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. Bon bah ça y est on sait désormais. Nous devrons donc patienter jusqu’au 15 janvier prochain pour pouvoir admirer au cinéma chez nous ce nouveau dessin animé

Laisser un commentaire