Cafouillage au contrôle aérien d’Orly

Cafouillage au contrôle aérien d’Orly

Ce jeudi 3 octobre 2013 en soirée on est passé à un cheveu d’un accident aérien majeur sur le tarmac francilien d’Orly. Un monocouloir  Airbus A321 appartenant à Air France en provenance de Toulouse se présente pour l’atterrissage. Il s’agit du vol AF6157. A bord tout se passe bien, l’avion commence sa descente quand tout à coup sans prévenir le pilote remet les gaz et fait remonter très rapidement le biréacteur. Tous les passagers sont surpris, certains même apeurés. L’Airbus reprend de l’altitude, et au bout de plusieurs minutes d’angoisse le commandant de bord fait une annonce à la radio, relative à un incident avec la tour de contrôle.

Plus tard des médias nationaux français apprendront qu’en fait un autre avion était alors déjà engagé à l’atterrissage sur la piste. Le pilote de l’A321 a sans nul doute éviter de justesse une collision sur le tarmac qui à n’en pas douter aurait fait des dizaines de victimes. Déjà lors du décollage le pilote avait semble t’il fait part aux passagers d’un encombrement sur les pistes d’Orly, obligeant l’avion à un retard de plusieurs minutes. Mais rien de très étonnant pour quiconque utilise Orly, tant on sait cet aéroport surchargé.

Quoi qu’il en soit cet accident évité de peu repose la question, toujours sensible de ces vieux aéroports au trafic dense, et bien souvent installés en périphérie immédiate des grandes agglomérations, comme notamment Nantes Atlantique dont le remplacement fait actuellement grand bruit. L’État, les collectivités, et les compagnies aériennes devront aussi un jour repenser Orly, et pourquoi pas amener une partie plus importante de son trafic à Roissy-CDG. Pour l’instant félicitons ce pilote d’Air France pour son sang froid et sa maîtrise de l’avion. Chapeau bas l’artiste.

Photo (c) Associated Press.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire