Il est de tradition en fin d’année de faire des rétrospectives de toutes choses, évènements, ou actes qui ont marqué les douze derniers mois. Même si cette habitude peut sembler fatigante à la longue, je ne vais pas déroger à la règle, mais en vous présentant l’avion qui selon moi aura le plus marqué l’année 2013. Et une fois n’étant pas coutume c’est un appareil civil qui selon moi a éclipsé tous les autres, l’Airbus A350.

En effet en début d’années chacun y a été de son petit commentaire sur ses retards présumés de premier vol, tandis qu’au Bourget il fut la vedette incontesté du tarmac, loin devant les avions de combats et les hélicoptères. Chacun n’en avait que pour lui, malgré la présence de son rival américain le Dreamliner de Boeing.

Et depuis quelques mois il engrange les contrats comme d’autres engrangent les noisettes. De là à l’appeler Tic-et-Tac il n’y a qu’un pas. Non définitivement pour moi l’avion de l’année 2013 c’est vraiment l’Airbus A350. Ce biréacteur ultramoderne, deviendra, l’un des archétypes aéronautiques des années à venir, comme le 707 dans les années 60, le Concorde dans les années 70, ou encore l’A320 dans les années 90. Un must en devenir, qui pourrait même réussir à éclipser l’A380 dans le cœur des passionnés.

L’avenir nous dira si j’avais eu raison.

Photo (c) Airbus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom