7-9 février 2014, le 22ème salon des formations et métiers de l’aéronautique

7-9 février 2014, le 22ème salon des formations et métiers de l’aéronautique

Faire de la pub n’est pas particulièrement dans nos habitudes, sauf si l’enjeu le vaut. Et là franchement, on est sûr que ça vaut le coup. Du 7 au 9 février inclus le Musée de l’Air et de l’Espace accueille le 22ème salon des formations et métiers de l’aéronautique. Pendant tout le weekend les jeunes vont pouvoir déambuler dans ce salon un peu particulier et y découvrir la filière aéronautique, du pilotage à la technique, en passant parla maintenance, la sécurité, le service à bord, ou l’ingénierie. Les domaines civils et militaires sont bien entendus  représentés.affiche-22e-salon-formations-metiers-aero

Du CAP au diplôme d’ingénieur les formations aéronautiques sont diverses et variées. Mais avec un dénominateur commun, une même passion pour les choses de l’air.  Toutes les grandes écoles du secteurs seront représentées, n’hésitez pas aller les voir, leur demander des conseils, des avis. Quand aux métiers vous aurez là encore l’embarras du choix. Les constructeurs comme Airbus et Dassault, les institutionnels comme l’Armée de l’Air ou Aéroports de Paris, les compagnies aériennes comme Air France, sont autant d’acteurs économiques et sociaux qui chaque année recrutent des milliers de jeunes femmes et de jeunes hommes.

Car oui le monde des airs n’est plus exclusivement masculin, et non les femmes ne sont plus obligées de faire hôtesses de l’air (aujourd’hui on doit d’ailleurs dire PNC) pour toucher à un avion en vol, elles peuvent aussi le piloter, ou bien le concevoir dans un bureau d’études.

N’oubliez pas qu’un(e) jeune sorti(e) du système scolaire sans diplôme peut encore intégrer le domaine aéronautique, principalement comme militaire du rang.

Alors franchement si vous avez l’occasion, autant que l’envie, ruez vous au Bourget, non seulement vous en prendrez plein les mirettes avec les collections du musée, mais en plus vous pourrez préparer votre avenir, et pourquoi pas le faire conjuguer avec votre passion. Vous y serez accueillis par de vrais pros passionnés par ce qu’ils font, des gens pour qui la transmission du savoir est une seconde nature. D’expérience je peux dire que lorsqu’on peut faire les deux, bosser et se passionner en même temps, c’est vraiment une belle réussite pour soi.

Illustrations (c) Salon des formations et métiers aéronautiques

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire