Le grand retour de Beechcraft ?

Le grand retour de Beechcraft ?

Passée inaperçue de ce côté ci de l’Atlantique, l’information n’a pas manqué de faire couler l’encre chez nos amis américains et canadiens. L’avionneur Beechcraft a enfin trouvé un repreneur. C’est la société Textron qui a décidé de racheter le célèbre constructeur placé en état de faillite par le gouvernement fédéral américain en 2012. Avant cela Hawker-Beechcraft (sa raison sociale au moment de sa presque disparition) avait été un temps la propriété de la tristement célèbre banque d’investissements Goldman & Sachs. Le constructeur survivait depuis le début de l’année 2013 sur ses propres fonds.

Textron n’est pas du tout un inconnu du domaine aéronautique, puisqu’il s’agit d’un des acteurs majeurs du secteur. Ce conglomérat basé à Providence sur la côte est des États-Unis possède déjà l’hélicoptériste Bell, mais aussi le géant de l’aviation de tourisme Cessna, le constructeur de drones AAI Corp., ou encore le motoriste Lycoming. Avec un chiffre d’affaire annuel estimé à environ douze milliards de dollars américain par an depuis une demi-décennie Textron est donc une entreprise solide et forte. Coté aviation militaire, Textron propose depuis peu un avion de combat « lowcost » désigné Scorpion.

C’est surtout un signal dangereux lancé aux autres constructeurs nord-américains, et notamment à Bombardier. L’avionneur canadien connait en ce moment de lourds soucis avec Learjet sa branche aviation d’affaire, et ce malgré le récent lancement du Learjet 85. Mais même en Europe le retour de Beechcraft n’est pas forcément une bonne nouvelle pour nos constructeurs.

Quoi qu’il en soit le spécialiste incontesté des avions d’affaire à turbopropulseurs est enfin de retour, et ça c’est une information qui mérite qu’on s’y attarde. Sa disparition avait été ressenti en 2012 comme un épisode douloureux dans l’histoire aéronautique.

Illustration (c) Arnaud Lambert

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire