L’US Air Force se met au service des forces africaines

L’US Air Force se met au service des forces africaines

Lors du déclenchement de l’opération Sangaris en Centrafrique en décembre dernier beaucoup de voix se sont fait entendre pour dénoncer le fait que la France partait encore seule. Certes sur le terrain force est de constater que les militaires français, et notamment les légionnaires et les troupes des forces spéciales, ont opérés sans aucun renfort extérieur pendant environ deux semaines. Hormis bien entendu les soldats légalistes locaux. Mais au fur et à mesure que la situation se dégradait des pays africains se sont mobilisés pour envoyer des contingents sur place. Le seul véritable souci dans cet engagement est la taille du continent, c’est bête à dire, mais l’Afrique c’est immense. Et peu de pays ont les moyens de transporter correctement ses soldats jusqu’à Bangui, la capitale centrafricaine.

C’est justement là que les États-Unis interviennent. Si sur le terrain les GI’s et les Marines sont absents, dans les airs les aviateurs américain rendent de grands services. En effet l’US Air Force a décidé de transporter les forces africaines jusqu’en République Centrafricaine. Pour cela elle utilise certains de ses C-130 Hercules et C-17 Globemaster III prépositionnés à Djibouti. Les avions cargos américains permettent ainsi de palier les carences de ces pays à moindre coût. En effet il revient moins cher à la force Sangaris d’affréter les appareils de l’US Air Force plutôt que de louer des avions cargos Il-76 Candid à des transporteurs privés russes ou ukrainiens.

Des soldats rwandais patientent avant d'embarquer dans un Boeing C-17A américain.
Des soldats rwandais patientent avant d’embarquer dans un Boeing C-17A américain.

Si la démarche américaine peut sembler généreuse, il ne faut pas non plus se voiler la face. C’est avant tout une méthode pour asseoir la position des États-Unis sur un continent où l’Amérique a toujours eu du mal à s’implanter, notamment face à la France et dans une moindre mesure face au Royaume-Uni. C’est aussi pour Washington-DC une manière de damer le pion aux Chinois qui eux aussi tentent de mettre la main sur cette région du monde. Il est clair que les avions de transport militaires américains représentent de bons ambassadeurs pour l’administration Obama. En attendant la France n’est plus seule en Centrafrique…

Photos (c) US Air Force.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire