L’accident est survenu ce mardi 7 janvier 2014 en début de soirée. Un hélicoptère de l’US Air Force s’est écrasé dans l’est de l’Angleterre. Il s’agit d’un Sikorsky HH-60G Pave Hawk, un appareil dédié aux opérations spéciales de recherche et de sauvetage au combat. Il participait alors à une mission d’entraînement avec un autre hélicoptère similaire. Aucun des quatre membres d’équipage n’a survécu à l’accident.

Selon les premiers éléments d’enquêtes il semblerait que la météo soit en grande partie responsable de l’accident. En effet les conditions de vol étaient assez difficiles, avec de fortes rafales de vents et un ciel particulièrement couvert. En outre certains témoins ont fait état d’un bruit assez inhabituel pour un hélicoptère, semblable à des tressautements de moteur. Selon les services de secours britanniques l’épave de l’hélicoptère serait éparpillé sur plusieurs milliers de mètres carrés, presque un hectare. La zone en question, fortement marécageuse, est réputée difficile d’accès aux services de secours.

Le Pave Hawk incriminé appartenait au 56th Rescue Squadron de l’US Air Force in Europe. Il était basé à RAF-Lakenheath, une base commune aux Américains et aux Britanniques, sise non loin du lieu du crash. Une double enquête, menée conjointement par les services des deux pays a été demandée. Celle ci s’annonce d’ores et déjà longue, selon un porte-parole de l’USAFE.

Photo (c) US Department of Defense.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom