Vers la fin du Northrop F-5 en Indonésie

Vers la fin du Northrop F-5 en Indonésie

Disons le clairement ce n’est pas un marché forcément très ouvert aux Européens, il ne faudra donc pas s’attendre à une commande d’Eurofighter ou de Rafale sur ce coup là. À la limite peut être que le Gripen pourrait (encore) tirer son épingle du jeu. Non clairement ce sont les Américains et les Russes qui ici ont le plus de chances de vendre leurs avions. Et le ici en question c’est l’Indonésie.

Le pays aux plus de treize milles îles s’étend sur 1,9 millions de km² (soit presque quatre fois la superficie de la France métropolitaine) et compte plus de deux cent quarante millions d’habitants. C’est une des principales puissances militaires asiatiques, et aussi depuis une quinzaine d’années un des états les plus stables de la région. C’est en outre une puissance industrielle émergente, notamment dans le domaine aéronautique.

Son vœu de remplacer à l’horizon 2020 ses Tiger II tombe donc à point nommé pour les industriels aéronautiques.  Ce sont onze Northrop F-5 Tiger II encore en état de vol (sept monoplaces E et quatre biplaces F) qui volent sous les couleurs de la Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara  . L’idée de l’état major indonésien serait d’acquérir seize chasseurs-bombardiers (autant de monoplaces que de biplaces) avec un contrat signé au plus tard en 2016.

Les deux grands favoris sont actuellement le Lockheed-Martin F-16C/D américain et le Flanker russe. Même si ce sont deux avions diamétralement opposés, il faut souligner que les deux types sont déjà en service en Indonésie. Respectivement ce sont vingt-quatre F-16 et seize Su-27/Su-30 qui volent donc dans ce pays.

Sukhoi Su-30 indonésiens en patrouille.
Sukhoi Su-30 indonésiens en patrouille.

Le remplacement des Northrop F-5 indonésiens est donc plutôt un marché « entre amis », même si une surprise de dernière minute n’est pas à exclure. Affaire à suivre donc.

Photo (c) Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire