Et pendant ce temps là la guerre continue en Afghanistan.

Et pendant ce temps là la guerre continue en Afghanistan.

On l’avait presque oublié ce conflit, notamment parce que nos soldats n’y sont plus engagés en première ligne. Mais oui la guerre continue en Afghanistan.En fait elle n’a jamais arrêté depuis début 2002 et l’invasion occidentale qui a permis de déloger les fondamentalistes talibans et de ramener dans le pays un semblant d’état de droit. Dans le même temps la traque des terroristes d’Al-Qaïda n’a pas cessé avec la mort de leur chef historique, Oussama Ben Laden, tué lors de son interpellation en mai 2011.

Donc oui la guerre continue là-bas, et c’est notamment le cas des opérations aériennes menées par notamment les pilotes de l’US Air Force et de la Royal Air Force. Que ce soit des opérations de soutien logistique au moyen d’avions cargo ou d’hélicoptères d’assaut ou bien des vols de drones de reconnaissance et d’attaque le ciel afghan est toujours aussi chargé en aéronefs militaires. Certes on n’y voit plus trace du moindre avion frappé de la cocarde tricolore mais cela ne signifie pas que les Européens en sont absents, comme en atteste le Tornado GR Mk-4 vu ci-dessus.

Postcombustion allumé ce F-16C de l'US Air Force s'arrache du tarmac de Bagram.
Postcombustion allumé ce F-16C de l’US Air Force s’arrache du tarmac de Bagram.

La base américaine de Bagram ne désemplit pas, les chasseurs-bombardiers tels les Fairchild A-10C décollant très souvent pour remplir des missions d’appui tactiques vis à vis des troupes engagées au sol. Il en est de même des drones chargés de repérer les futures cibles, ou bien d’appuyer eux aussi les fantassins. On peut dire que le Reaper a gagné ses lettres de noblesse sur le théâtre afghan en shootant les 4×4 talibans avec ses missiles Hellfire. Une mission qu’il continue de remplir quasi quotidiennement.

Alors oui chez nous l’Afghanistan est passée au second plan, la France menant la guerre contre les djihadistes sur d’autres fronts, notamment dans le Sahel. Cependant il ne faut pas oublier ces pilotes qui là bas aussi défendent une certaine idée de la dignité humaine. À priori le pays n’ayant pas de pétrole ni de gaz on ne voit pas trop ce qui pourrait encore pousser l’Amérique à y rester, sauf peut être ses principes fondateurs.

Photos (c) US Air Force & UK Ministry of Defence.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire