L’Airbus A320 Néo, futur best-seller ?

L’Airbus A320 Néo, futur best-seller ?

Alors que le premier avion de présérie est depuis quelques jours sur ses chaînes d’assemblages toulousaines l’Airbus A320 continue d’engranger les commandes. La nouvelle version du célèbre biréacteur court-moyen courrier européen semble bien prendre le même chemin que son prédécesseur, celle du best-seller aéronautique. La preuve en est qu’il continue d’engranger les commandes.

Dernier exemple en date le transporteur privé singapourien Tiger Airways qui vient d’annoncer une commande ferme de 37 avions pour un prix global de 2.75 milliards d’euros. Elle prends en même temps une option sur treize avions identiques. Ces biréacteurs seront équipés en configuration 180 places, et viendront en complément d’une flotte dotée exclusivement d’avions du constructeur, A319 et A320-200. Il faut notamment souligner qu’une partie de ces derniers n’ont pas encore été livrés.

Cette nouvelle commande élève à environ 2700 le nombre de monocouloirs Néo (A319/A320/A321) commandés, par une cinquantaine de clients différents. Ce « nouvel » A320 présenté comme plus économique et plus respectueux de l’environnement semble donc clairement plaire aux compagnies aériennes. L’impact environnemental réduit (tout est relatif quand on parle de transport aérien) est incontestablement un facteur porteur sur un marché aussi concurrentiel que le transport de passagers. Et ce sont ces derniers qui sont souvent les plus dupes de l’argument dit écologique de ces nouveaux avions de ligne supposés plus propres.

Illustration (c) Airbus Industries.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire