L’Esquadrilha da Fumaça se prépare pour la coupe du monde de football.

L’Esquadrilha da Fumaça se prépare pour la coupe du monde de football.

Dans maintenant moins de 50 jours, le Brésil va accueillir la coupe du monde de football. À cette occasion les pilotes de l’Esquadrilha da Fumaça s’entraînent intensément de manière à ce que tout soit prêt le jour J. Il faut dire que les Embraer A-29B verts et bleus seront de la partie lors de la cérémonie d’ouverture de ce qui s’annonce comme vraisemblablement un des évènements sportifs majeurs de l’année 2014.

La planète foot arrive dans le pays qui l’a hissé au niveau de mode de vie, autant dire que les Brésiliens s’y préparent en grande pompe. Les membres des l’Esquadrilha da Fumaça ont donc vraiment la pression pour pouvoir marquer de leur empreinte cette grande fête que beaucoup espèrent aussi colorée et joyeuse que populaire.

Les pilotes de  l'Esquadrilha da Fumaça actuellement à l'entraînement.
Les pilotes de l’Esquadrilha da Fumaça actuellement à l’entraînement.

Car sur ce coup là la mission de la patrouille acrobatique brésilienne est double. Servir de parfaite ambassadrice du savoir-faire industriel du pays (notamment aéronautique) en premier et, en second faire oublier certaines exactions récentes des forces armées et des forces de police locales dans les missions de pacifications des favelas, ces quartiers populaires réputés hors-de-contrôle du pouvoir central.

Rien ne doit gâcher la fête d’un Brésil pour qui cette coupe du monde est aussi la répétition générale avant l’organisation à l’été 2016 des jeux olympiques. Une manifestation sportive où là encore les avions de l’Esquadrilha da Fumaça seront à coup sûr mis à contribution.

Photos (c) Força Aeréa Brasileira.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire