Faire d’un avion de chasse aux lignes esthétiques irréprochables un avion laid est un défi hors du commun. C’est pourtant ce qu’ont réussi conjointement le constructeur Northrop-Grumman et les deux agences fédérales américaines que sont la NASA et la DARPA avec le SSBD. Cette initiale désigne le Shaped Sonic Boom Demonstration

Northrop-Grumman SSBD en vol au-dessus du désert californien.
Northrop-Grumman SSBD en vol au-dessus du désert californien.

Il s’agit d’un démonstrateur technologique destiné à étudier les réactions d’un avion construit en matériaux composites lors de vols supersoniques. Lancé en 2001 il a conduit à une vingtaine de vols d’essais avant que le programme ne soit arrêté. Initialement cet avion était un F-5E Tiger II.

Photo (c) NASA.

4 COMMENTAIRES

  1. À mon humble avis, comme son nom l’indique, ce prototype sert à étudier les booms soniques, ou plutôt comment les atténuer en jouant sur la forme de la pointe avant. Dans ce cas, l’esthétique importe peu.

  2. J’entends et lis souvent :
    « Un bel avion est très souvent sinon toujours un bon avion… »

    Est-ce une légende ou cela se vérifie-t-il avec votre expérience ?

    • En fait c’est une réinterprétation d’une célèbre citation qu’on attribue à Marcel Dassault. Il s’agit de « mes avions volent bien parce qu’ils sont beaux ». En même temps y a des tas d’aéronefs à l’architecture ou à l’esthétique discutables qui ont très bien volés : l’avion de transport civil léger Britten Norman Trislander, l’avion d’attaque au sol Fairchild A-10, le tueur de sous marins Lockheed S-3, ou encore l’avion cargo Aero Spaceline Super Guppy en sont de parfaits exemples.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom