Et si demain les drones pouvaient transporter des troupes ?

Et si demain les drones pouvaient transporter des troupes ?

Qu’un drone puisse reconnaître le champs de bataille ou détruire un véhicule transportant des terroristes sur un sentier perdu, ça nous semble désormais totalement habituel. Qu’il puisse bientôt mener des raids aériens depuis des porte-avions cela relève de l’envisageable. Mais se dire qu’il pourra bientôt transporter des troupes en zone de combat, évacuer des blessés vers un hôpital militaire, ou encore apporter un appui logistique rapide, là bizarrement nous sommes beaucoup à tiquer. Et pour cause.

S’il est bien un verrou psychologique qu’il existe avec les aéronefs sans pilote, c’est bien celui du transport d’êtres humains. Quoi qu’on en dise nous aurions tous une petite (une énorme ?) inquiétude à monter à bord d’une machine volante dont le pilote se trouverait à des dizaines voire des centaines de kilomètres de là, bien installé dans un moelleux fauteuil entouré d’écrans d’ordinateurs. Perso j’aurai vraiment les chocottes à me retrouver dans un avion ou un hélicoptère piloté à distance.

Et pourtant, c’est bien le sort que le Pentagone semble réserver à ses fantassins du futur. Mais un futur pas si lointain puisque certains osent avancer la date de 2030. Les appareils en questions seraient bien entendu des hélicoptères ou des convertibles à rotors basculants. C’est d’ailleurs sur ce type d’aéronefs que les ingénieurs américains des Skunk Works, le célèbre bureau d’étude de Lockheed-Martin qui accoucha en son temps des SR-71 et F-117, planchent depuis quelques années sous l’acronyme ARES (pour Aerial Reconfigurable Embedded System, ce qui se traduit plus ou moins par Système Aérien Embarqué Reconfigurable) pour les besoins des différents services de la défense américaine.

Les deux vues d’artistes visibles sur ce sujet confirment que les militaires américains se projettent pleinement dans l’avenir. Un œil avisé aura remarqué que celles ci semblent tout droit sorties d’un remake du film Avatar, les gros aliens bleus en moins.

La version d'évacuation sanitaire d'ARES.
La version d’évacuation sanitaire d’ARES.

Quoiqu’il en soit les drones semblent désormais être devenus des aéronefs sans limites, hormis celles que l’Homme lui-même voudra bien leur donner. Mais surtout ces drones de transport et de soutien logistique pourraient bien creuser encore un peu plus la différence entre les forces armées américaines et le reste du monde, dans l’optique bien sûr qu’ARES dépasse le stade de la vue d’artiste. Il ne faut pas oublier qu’en 2030 les Huey et Mi-8 continueront de sillonner les cieux de la planète sous bien des cocardes.

Alors certes, nous sommes là dans ce qui pourrait bien ressembler à de la science-fiction, mais gageons que les militaires américains y croient dur comme fer. Au fait, et vous, vous monteriez sans hésitation à bord d’un drone de transport ?

Illustrations (c) Lockheed-Martin

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour.
    1° question: Es-ce bien utile?
    2° question: Et si demain les drones transportant des troupes pouvaient se faire pirater?

  2. Ayant été dans la verte, franchement je refuserai de mettre mes hommes ds de tels engins, mais ce sera peut-être et surement courant dans dix ou vingt ans, c’est l’évolution, à quand les soldats drônes, qui iront ds un transporteur drone lui aussi, la guerre à distance, plus besion d’EVASAN, on remplace les robots…… Il n’y a pas des films sur le sujet? Si hein.

  3. A savoir si le soldat lambda sera d’accord pour monter à bord, d’ici là, cela sera dans les « mœurs » mais la question que je me pose et :  » Pourquoi envoyer des fantassins avec ces drones alors que justement leur but est de réduire les pertes humaines sur un champ de bataille ? » Ce n’est pas en réduisant de 2 pilotes par appareils le nombre de soldats que le pourcentage de pertes humaines baissera !!! Pour moi, cette projection est complétement inutile dans l’état actuel de la technologie. Si des drones transports de troupes devaient être utilisé autant que cela soit avec des drones humanoïdes (cf la guerre des étoiles : épisode I) Si c’est pour envoyer des humains dans ces drones, les moindres missiles anti-aérien en feront des confettis mais avec des Hommes à l’intérieur donc la création du drone tel que ceux-la n’a ni queue ni tête !!!
    Ps : beaucoup de « si » mais là on peut car on ne refait pas le monde mais on suppute.

Laisser un commentaire