Falcon 8X, le nouveau jet d’affaire Dassault a été révélé

Falcon 8X, le nouveau jet d’affaire Dassault a été révélé

Malgré une activité en légère baisse par rapport à l’année dernière, le constructeur Dassault Aviation n’hésite pas à présenter son nouvel avion désigné Falcon 8X. Directement dérivé de son 7X à succès, celui-ci vise clairement le marché très haut de gamme des avions d’affaire et de transport prioritaire. Le triréacteur nouvelle génération devrait avoisiner les quarante millions d’euros (soit environ 55 millions de dollars américains) la pièce lors de sa commercialisation à l’horizon 2016 ou 2017. Si tout se passe dans les temps.

Car les équipes de Dassault doivent aussi travailler activement sur le « petit » Falcon 5X dont le premier vol est attendu pour la fin de cette année ou le tout début de l’année prochaine, avec une vraisemblable présentation statique au Bourget en juin 2015.
Bien entendu le Falcon 8X n’y sera que sous la forme d’une belle maquette dans un hall lumineux.

Surtout ce nouvel avion démontre bien la volonté de Dassault Aviation de se repositionner sur un marché toujours plus concurrentiel face aux sociétés étrangères telles les Américains Cessna et Gulfstream, le géant canadien Bombardier, ou encore le Brésilien Embraer. Même si Dassault peut surfer sur une réputation hors-pair qui remonte aux succès du biréacteur Mystère XX des années 1960, il ne doit toutefois pas s’endormir sur ses lauriers, ses concurrents sont à l’affût du moindre faux-pas.

Sur le papier le Dassault Falcon 8X devra pouvoir franchir près de  12 000 kilomètres à pleine charge. Une « charge » qui voyagera dans un niveau de luxe et de confort toujours plus recherché. Pour permettre des économies substantielles, le Falcon 8X est grosso-modo un 7X agrandi. Un tronçon de fuselage lui a été ajouté, et l’avion devrait recevoir de nouveaux réacteurs en cours de développement chez Safran.
Ainsi la nouvelle génération de la famille Falcon pourra pleinement jouer son rôle sur le marché mondial. Le Falcon 8X est le remplaçant naturel du Falcon 900. Souhaitons lui un aussi beau succès commercial auprès des clients tant civils que militaires.

Vue d’artiste © Dassault Aviation.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. bravo!!!! pour DASSAULT, pour le falcon 8X, la concurrence et rude entre constructeurs d’avions d’affaires!!!!!!
    cela donne du travail!!!!!! c’est une bouffée d’oxygéne vu la situation économique de notre pays!!!!!

  2. Juste une petite rectif: Les moteurs du 8X (et du 7X) sont de Pratt & Whitney Canada. Safran, c’est pour le 5X.
    D’autre part, l’un de points forts du 8X (hérité du 7X) est qu’il pourra accéder aux aéroports avec de c »courtes » pistes et dont le relief aux alentours demande une approche à forte pente.

    • Si tel est le cas pour le 8X et sa motorisation, il faudra vraiment qu’on dise à l’AFP et à Reuters de revoir leur copie sur leurs infos aéronautiques. Car les deux laissaient sous-entendre un nouveau réacteur justement plus puissant que celui du 7X et conçu par Safran. Maintenant peut être que celui ci n’apparaitra pas sur les premiers avions de série mais par la suite. En tout cas merci James.

      • Je pense qu’à l’AFP et Reuters, ils ne sont pas très calés sur la technique en général, sauf quand ça tombe sur des passionnés comme…ici dans ce blog! o:)

        • James je vous laisse seul juge des connaissances de l’AFP. Pour infos quand les dépêches sont tombées, aucun site aéronautique francophone n’avait encore réalisé de sujet sur le lancement annoncée du 8X.

  3. Je confirme ce que dit James à propose des moteurs il s’agit bien de moteurs Pratt & Whitney, comme sur le 7X (le 8X n’étant qu’un 7X rallongé).

Laisser un commentaire