Island Air opte finalement pour des Bombardier Q400

Island Air opte finalement pour des Bombardier Q400

Transporteur régional reliant les principales îles hawaiiennes, Island Air a tout récemment passé une commande ferme de deux bi-turbopropulseurs de ligne Q400 Net Gen et pris des options sur quatre autres avions. La commande ferme est évaluée à 60,9 millions $ US et pourrait atteindre 188 millions $ US si toutes les options étaient exercées par Island Air. Avec un aménagement de 71 sièges, ces Q400 remplaceront les ATR 72-200 de 64 sièges actuellement exploités par Island Air.

Island Air ATR 72
ATR 72

En février 2012, Island Air avait pourtant privilégié la location de six ATR 72, mais face aux problèmes de fiabilité de l’appareil européen, l’entreprise était à la recherche d’une alternative dès septembre 2013. Le 31 mars dernier, Island Air annonçait qu’elle optait dorénavant pour l’appareil canadien Bombardier Q400 dont les livraisons débuteront au troisième trimestre de 2014. Island Air avait déjà exploité un Bombardier Q400, mais s’était par la suite tourné vers les appareils ATR.

Island Air Q400
Bombardier Q400

Le recours à des avions de conception canadienne ne remonte pas à hier pour ce transporteur dont l’origine remonte à 1980. Sous le nom de Princeville Airways, l’entreprise effectuait des liaisons entre Honolulu et l’île de Kauai avec deux appareils DHC-6 Twin Otter auxquels s’ajoutèrent six autres DHC-6 au fil des ans afin de desservir d’autres destinations.

Island Air DHC-6
DeHavilland Canada DHC-6 Twin Otter

En mai 1987, Aloha Airlines fit l’acquisition de Princeville Airways qui fut renommé Aloha Island Air. C’est en 1992 que le transporteur régional adopta le nom d’Island Air et, en 1995, prit livraison de ses premiers appareils Bombardier Dash 8 d’une capacité de 37 sièges.

Island Air Dash 8
Bombardier Dash 8

Constitué de 137 îles, dont les principales Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, Maui et Hawaï (Big Island) s’étendent sur 540 kilomètres, l’archipel hawaiien constitue un territoire de choix pour des avions de transport régional à hélices. Les services de ferry étant pratiquement inexistants, le transport aérien constitue le principal mode de déplacement d’une île hawaiienne à l’autre. Volant à plus basse altitude que les avions à réaction, les passagers de ces appareils à hélice bénéficient d’une meilleure vue des spectaculaires paysages montagneux.

Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire