L’Irlande modernise sa flotte de Cessna ultra-polyvalents

L’Irlande modernise sa flotte de Cessna ultra-polyvalents

Ils font tellement partis du décor qu’on pourrait les croire éternels. Et pourtant les Cessna 172 militaires irlandais ne chôment pas. Ces monomoteurs remplissent bon nombre de missions souvent très différentes les unes des autres : de la liaison aérienne au soutien aérien, en passant par l’entraînement de base ou encore la surveillance aérienne et l’observation pour ce pays stratégiquement placé en Atlantique nord. Peints dans une livrée unie et portant de grandes cocardes à haute visibilité, leurs missions à caractère militaire ne laisse de doute à quiconque. Leur maintien en vol pour les années à venir semble confirmé.

 

Sur ce cliché la cocarde haute visibilité des Cessna 172 irlandais apparaît parfaitement.
Sur ce cliché la cocarde haute visibilité des Cessna 172 irlandais apparaît parfaitement.

Il faut dire que ces monomoteurs servent dans l’Irish Air Corps depuis 1972. En fait, ce ne sont pas tout à fait de vrais Cessna, mais des Reims FR-172H, une version construite sous licence française par Reims Aviation pour les marchés européens et nord-africains. Cinq de ceux ci servent actuellement et sont parmi les avions irlandais volant le plus au-dessus de ce pays. Mais surtout, ils volent tout le temps et par tous les temps. Un fait qu’il ne faut pas prendre à la légère pour des appareils de ce type.

 

En effet, on ne peut pas dire qu’ils ont été conçu ab-initio pour être aussi polyvalents et si souvent utilisés.
Vu le niveau général de richesses de l’Irlande, beaucoup se demandent actuellement pourquoi ce pays continuent à faire voler ces quarantenaires que certains n’hésitent pas localement à considérer comme obsolètes. Mais force est de constater que leurs contradicteurs se trompent considérablement. Non seulement les moteurs de ces avions tournent toujours aussi bien, mais en plus, les mécanos font un travail si efficace que ces avions sont aujourd’hui à peine moins économiques que lorsqu’ils entrèrent en service. En gros voler sur FR-172H irlandais de nos jours, c’est encore de l’aviation.

Une patrouille de FR-172H vole en formation à la fin de la journée.
Une patrouille de FR-172H vole en formation à la fin de la journée.

 

Alors la décision récente de l’Irish Air Corps de moderniser la flotte se comprend parfaitement. Nul besoin d’envoyer l’avion à Reims ou aux États-Unis, ce chantier sera réalisé directement en Irlande sur la base aérienne de Baldonnel dans l’est du pays. Si la motorisation va être intégralement revue et corrigée, c’est bien au niveau de l’avionique que se passeront les travaux. Chaque appareil sera gréé pour emporter un FLIR amovible, de manière à remplir des missions de surveillance longue distance en soutien direct des Casa CN-235M actuellement engagés dans ce genre d’opérations. Les FR-172H pourront également disposer d’une chaine de communication améliorée permettant la coopération avec les trois aéronefs de la Garda, la police locale, et notamment les deux hélicoptères de surveillance Eurocopter EC135T2. Le chantier sera réalisé entre la fin de cette année le premier semestre 2015 de manière à impacter au minimum l’activité aérienne de l’IAC. Il devrait permettre de maintenir en service les Cessna jusqu’à l’horizon 2035 ou 2040. Comme quoi les avions réussis le sont souvent dans tous les cas de figure et dans toutes les configurations.

Photos © Irish Air Corps.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire