Lockheed-Martin peaufine le Lightning II à la sauce coréenne

Lockheed-Martin peaufine le Lightning II à la sauce coréenne

Depuis ce 26 mai 2014, une équipe de pilotes d’essais et d’ingénieurs sud-coréens a pris ses quartiers chez Lockheed-Martin à Fort-Worth au Texas. Il s’agit pour la Republic of Korea Air Force de finaliser les essais en vol des futurs chasseurs-bombardiers qui l’équiperont à l’horizon 2018. Ces avions sont des Lockheed-Martin F-35A Lightning II construits au standard Block-3.

Destinés au remplacement des vieux McDonnell Douglas F-4E et d’une partie des non moins jeunes Northrop F-5E/F, ces avions avaient déjà fait l’objet d’une campagne d’essais en vol de la part des pilotes militaires sud-coréens. Ceux-ci avaient alors relevé des défauts mineurs qu’il s’agissait donc de corriger avant que la commande ne soit officiellement signée à Séoul.

Pour réaliser ces modifications substantielles les équipes de Lockheed-Martin ont donc transformé un de leurs avions de démonstrations et d’essais, afin de satisfaire aux exigences de la ROKAF.
Cette nouvelle campagne doit durer quinze jours et permettre aux Sud-Coréens de valider le chantier de transformation des Lightning II.

Il faut savoir que ce contrat porte sur quarante machines de série fermes, vendues chacune entre 80 et 85 millions de dollars américains la pièce, soit entre 58 et 62 millions d’euros la pièce . Ce qui porterait le contrat à entre 2,32 milliards et 2,48 milliards d’euros. Une coquette somme pour la balance du commerce extérieur des États-Unis. Sans oublier que la ROKAF a placé une option sur vingt F-35A supplémentaires. Il faut souligner que le contrat ne concerne pas les deux simulateurs de vol qui doivent aussi être commandé auprès de l’avionneur.

Les Sud-Coréens sont également engagés dans un processus de transferts de technologie entre Lockheed-Martin et l’avionneur national KAI dans le cadre du développement du futur KF-X, le remplaçant désigné des « vieux » General Dynamics F-16C/D Block-32. Le programme KF-X s’oriente en effet vers un avion de combat polyvalent à la furtivité accrue. Les enseignements du Lightning lui seront donc largement profitables.

Photo © Lockheed-Martin.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire