Sauvetage rocambolesque dans l’Ariège

Sauvetage rocambolesque dans l’Ariège

Voilà un accident que les habitants de la petite ville de Tarascon-sur-Ariège ne sont pas près d’oublier. Une voiture dans l’eau, des plongeurs secouristes, et un hélicoptère de la gendarmerie, ça fait une belle animation pour un dimanche après-midi. Retour en arrière sur ce sauvetage pour le moins inhabituel. C’est donc ce dimanche 11 mai 2014 que les services de secours de cette ville de l’Ariège, non loin de Foix, ont été sonné pour une intervention finalement peu fréquente : une voiture avait plongé dans l’Ariège.

Plusieurs appels téléphoniques ont été envoyé. Arrivés sur place les sapeurs-pompiers et les gendarmes découvrent une Peugeot 206 bloquée dans la rivière avec deux passagères à bord. Le courant est fort et l’eau ne dépasse pas les dix degrés. D’après les premiers témoins, la conductrice aurait raté son entrée sur un rond-point et fini sa course dans l’Ariège. La voiture aurait flotté sur cinq cents mètres environ, passant même sous le principal pont de la vieille ville avant de venir s’encastrer sur un rocher.

Malgré la présence de plongeurs des sapeurs-pompiers locaux, il est impossible d’évacuer la conductrice et sa passagère. Le responsable des équipes de secours demande alors le recours à un hélicoptère de sauvetage. C’est un Eurocopter EC145 de la Gendarmerie Nationale qui est envoyé sur zone avec son sauveteur à bord.

En vol stationnaire au-dessus des eaux de l’Ariège, le pilote de l’hélicoptère a pu permettre à son sauveteur de rejoindre le toit de la voiture. Aidé par des plongeurs locaux, il commence à évacuer la conductrice et la passagère via le hayon arrière de la voiture. Et là, surprise, ce sont deux personnes âgées. Deux sœurs de 82 et 88 ans qui se rendaient au restaurant. Elles n’ont pas paniqué et attendaient patiemment les services de secours. Chacune a été hélitreuillée à bord de l’EC145 avant d’être dirigée vers le centre hospitalier le plus proche. Souffrant toutes deux de légère hypothermie, elles sont ressorties de l’hôpital en pleine forme en fin de journée.

L’équipage de l’hélicoptère a lui rejoint sa base avec le sentiment du devoir accompli. Il a prouvé une fois encore que l’EC145 est un appareil hors du commun pour les missions de sauvetage. Mais également que les sections aériennes de la Gendarmerie n’ont pas pour unique rôle de poursuivre les délinquants et les chauffards au-dessus de nos axes routiers et de nos campagnes. En tout cas chapeau bas à cet équipage.

Photo © AFP.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire