La Belgique réceptionne le 200ème NH90 construit

La Belgique réceptionne le 200ème NH90 construit

La preuve en est que dans le domaine aéronautique, l’Europe industrielle, ça marche. Le programme NH90 continue de livrer ses hélicoptères militaires. Ainsi, c’est le deux centième exemplaire de l’hélicoptère européen qui vient d’être livré au ministère belge de la défense. L’appareil est en configuration TTH (soit Tactical Transport Helicopter) destiné au transport d’assaut au sein de la Composante Air.

Pour mémoire la Belgique a commandé huit exemplaires de l’appareil. Quatre en configuration TTH et les quatre autres dans celle dite NFH, c’est à dire similaire aux Caïman de la Marine Nationale. À terme, c’est à dire au plus tard fin 2016, ces appareils permettront le remplacement des vieux Sea King Mk-48 en service aussi bien pour des missions d’assaut que de recherches et sauvetages en mer, des appareils qui œuvrent au sein de la Composante Air depuis 1976.
Tous les NH90 belges ont été adaptés aux opérations embarquées. En effet, depuis le transfert vers la Composante Air de ses dernières Alouette III, la Composante Marine n’a plus de formation aéronavale.

Outre la Belgique, neuf autres pays européens ont acquis des NH90 : l’Allemagne, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas, et la Suède. Une donne qui permet d’envisager une véritable inter-opérabilité future entre ces pays. Il faut signaler que le NH90 a déjà largement démontré ses capacités sous les cocardes françaises et italiennes.

Actuellement, ce sont encore environ trois cents exemplaires de l’hélicoptère européen qui sont en attente de livraison, notamment pour des pays hors d’Europe : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et le sultanat d’Oman. Il faut savoir que le NH90 est assemblé sur trois sites différents : Donauwörth en Allemagne, Marignane en France, et Tessera en Italie. Si les deux premiers dépendant directement d’Airbus Helicopter, le troisième appartient lui à Agusta-Westland. Une répartition qui montre bien que le NH90 est un programme suffisamment ambitieux et large pour mobiliser les deux grands hélicoptéristes européens.

Photo © Composante Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

    • Quel concurrent ? Si vous parlez d’Agusta-Westland et d’Airbus Helicopter, c’est un partenariat. De ce fait le NH90 est forcément complémentaire des produits de l’un ou de l’autre.

      • Agusta-Westland reste un concurrent car ils produisent leurs propres matériels .
        Et puis chaque sociétés aéronautiques dans le monde est un concurrent en puissance .

Laisser un commentaire