L’armée britannique prolonge la carrière de ses Gazelle

L’armée britannique prolonge la carrière de ses Gazelle

Les pilotes britanniques de l’Army Air Corps prennent le même chemin que leurs homologues français de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre. L’AAC a décidé de prolonger la carrière opérationnelle de ses Gazelles AH Mk-1 au delà de 2018. Initialement ces hélicoptères auraient du quitter le service en 2005, date plus tard amenée à 2009, puis 2012, et aujourd’hui après la fin 2018. Certains experts britanniques estiment même que les Westland Gazelle de l’armée britannique voleront encore en 2025 ou 2030.

Pour permettre à ces hélicoptères de reconnaissance de continuer à voler correctement, l’état-major britannique a décidé de mettre la main à la poche. C’est principalement l’ergonomie et l’avionique même de l’appareil qui vont être revus et corrigés par le groupe semi-privé QinetiQ. Les premières expérimentations ont d’ailleurs été essayées sur une des Gazelle HT Mk-3 lui appartenant.
Un nouveau système GPS Garmin et une chaîne radio UHF/VHF vont donc être montés en série, ainsi qu’un système d’alerte du trafic aérien. Une partie de l’avionique primaire de l’hélicoptère va être également modifiée.
Dans le même temps les sièges du pilote et du copilote seront changés, avec de nouveaux blindages et des protections spéciales contre les chocs dus aux accidents. Cette transformation, malgré sa lourdeur et sa complexité, ne nécessitera pas de démontage globale de la machine.

C'est sur cette Gazelle HT Mk-3 appartenant à QinetiQ que les essais ont été menés.
C’est sur cette Gazelle HT Mk-3 appartenant à QinetiQ que les essais ont été menés.

Ce chantier de modification portera sur les vingt-cinq derniers hélicoptères de ce type encore en service dans l’Army Air Corps. Entamé en ce mois de juin 2014, il devrait être fini en janvier 2015.
À l’instar des militaires français, les Britanniques soumettent leurs Gazelle à un travail rude, certains de ces hélicoptères étant activement utilisés en Afghanistan aux côtés des Apache AH Mk-1 au sein de la 16th Air Assault Brigade, dans un environnement pour le moins usant.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire