Les Reaper américains en opérations au Waziristan du Nord

Les Reaper américains en opérations au Waziristan du Nord

C’est une information qu’on avait perdu l’habitude d’entendre depuis plusieurs semaines. Ce mercredi 11 juin 2014 l’US Air Force a réalisé un raid aérien au Pakistan au moyen de drones de combat. Ce sont au moins deux General Atomics MQ-9 Reaper qui ont frappé leurs cibles dans la province du Waziristan du Nord. Celles ci étaient principalement des bases arrières terroristes supposées appartenir à Al-Qaïda et à ses alliés talibans.

Selon plusieurs médias internationaux ce sont au moins seize terroristes qui seraient morts dans ce raid aérien. Les drones Reaper auraient tirés des bombes à guidages laser et peut être des missiles légers du type Hellfire. Ces derniers ont été, rappelons le, conçu initialement pour la lutte antichar à partir d’hélicoptères de combat. Ce sont des missiles dits « fire and forget« , c’est à dire qu’ils sont autonomes après leur tir et disposent donc de leur propre système de guidage.

On sait peu de chose concernant les victimes si ce n’est que six d’entre eux étaient considérés comme étrangers, c’est à dire des combattants islamistes de nationalité non pakistanaise. Le Waziristan du Nord est célèbre pour abriter plusieurs camps supposés d’Al-Qaïda et de divers groupes djihadistes qui trouvent là un endroit où se former.

Quelques jours après l’attentat sanglant qui a touché l’aéroport international de Karachi, la plus grande ville pakistanaise, et qui a coûté la vie à 37 personnes, on ne peut que se dire que ce raid aérien à un arrière goût de représailles de la part des services de renseignements pakistanais réputés très proches de leurs homologues américains. Quoi qu’il en soit ce bombardement risque de relancer la polémique toujours vive sur l’emploi par les Américains de leurs drones de combat dans des frappes aériennes contre le territoire d’un pays supposé ami.

Photo © US Air Force

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Le dernier raid de drones recensé remonte au 25 décembre 2013. Mais l’aviation pakistanaise a elle lancé des opérations de bombardement assez lourde récemment.

    • Il faut savoir que dans la guerre médiatique menée par les talibans pakistanais une partie des bombardements de l’aviation est mise au « crédit » des drones américains. De même les seuls raids d’UCAV recensés sont ceux directement menés par l’USAF, et non ceux commandités par la CIA ou toute autre agence américaine.

  2. Vivement que l’on arme nos Reaper … on a acheter des drones spécialisé dans le bombardement et ont les utilises pour des missions de reco … C’est comme acheter une épée et que l’on nous dise que l’on a le droit que de parer,c’est n’importe quoi,tous ça pars que les politiques ont peur des retombé médiatique …
    Petite question : on sait si les Britannique utilises les leurs pour des frappes ? Si oui ou ?

    • Alors oui les Reaper britanniques peuvent emporter des armes : missiles antichars Brimstone et/ou bombes à guidage laser GBU-59 de 113kg.
      Maintenant concernant l’usage de leur armement en France c’est très compliqué. Si le pouvoir exécutif y est globalement très favorable, c’est le parlement qui s’y oppose en bloc. Et donc pour l’instant l’Armée de l’Air doit se contenter d’utiliser ses MQ-9 comme des plateformes de reconnaissance, ce qu’ils font fort bien. Il faut soir que quand ils ont été acquis au moment de Serval, l’Elysée avait souligné leur communauté d’armement avec le Tigre HAD de l’ALAT, à savoir le missile antichar américain Hellfire. Un point qui plaidait alors pour son emploi dans des missions antiterroristes. Maintenant il faut convaincre députés et sénateurs, et là c’est une autre paire de manches.

        • A ma connaissance la RAF a utilisé au moins un de ses drones en mode « combat » en Afghanistan. Pour le reste je ne sais pas.

Laisser un commentaire