Avant le crash du MH17, certaines compagnies évitaient déjà l’Ukraine

Avant le crash du MH17, certaines compagnies évitaient déjà l’Ukraine

Une rapide étude des routes de vols entre l’Asie et l’Europe la semaine du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines révèle que certaines compagnies aériennes survolaient l’est de l’Ukraine et tandis que d’autres, comme Air France et British Airways, ont délibérément évité la zone par un large contournement. La preuve avec ces cartes publiées par le New-York Times avec les données de Flight Radar 24 :
20140722-125541-46541308.jpg
20140722-125541-46541762.jpg

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

3 COMMENTAIRES

  1. L’Agence France Presse annonce aujourd’hui que pour éviter l’Ukraine, la compagnie Malaysia Airlines fait passer les Airbus A380 de ses vols MH4 Londres-Kuala Lumpur au-dessus de la Syrie. Y a que moi que cela choque ?

  2. Non je vous rassure je suis également choqué d’apprendre cela. Ce que je trouve encore plus grave c’est qu’aucun organisme de l’aviation civile ne vienne jouer le gendarme sur les itinéraires à emprunter. Il me semblerait normal d’interdire le survol d’un pays en guerre à des avions civils.

    A plus long terme, je trouverai également normal que tous les avions civils soient équipés de lance leurre paillette/thermique pour pouvoir à minima tenter d’échapper à un tir de missile. Et vu la prolifération des manpads depuis la Libye et la Syrie, je ne serai pas étonné de voir malheureusement d’autres appareils civils aller au tapis dans les mois/années qui viennent si rien n’est fait…

    De mémoire il me semble avoir lu que certaines compagnies israéliennes équipaient leurs avions d’une suite d’autoprotection… Quelqu’un peut-il le confirmer?

  3. Autre élément étonnant : Air France et KLM n’ont pas eu la même politique de vol (et d’analyse des risques). On pourrait penser que ce qui concerne la sécurité des vols est mutualisé (ou du moins que certaines consignes soient imposées aux 2 compagnies du groupe).

Laisser un commentaire