À quand un hélicoptère lourd pour l’armée française ?

À quand un hélicoptère lourd pour l’armée française ?

La question mérite pleinement d’être posée. Pourquoi l’Aviation Légère de l’Armée de Terre ne dispose t-elle pas d’un hélicoptère lourd pour ses missions de transport et d’assaut ? Déjà en juin 2006 la commission parlementaire pour la défense et les affaires étrangères s’était interrogée sur cette question. Puis finalement elle avait refusé de pleinement statuer dessus, l’échéance électorale de l’année suivante étant décisive pour l’avenir de ce projet. Entre 2007 et 2012 le pouvoir français décida d’en rester au statu-quo, de peur que cela remette en question l’acquisition des NH90-TTH par l’ALAT justement. Une fois encore nos décideurs faisaient preuve d’une frilosité lourde de conséquences.

Assez bizarrement la question de celui que nos sénateurs appellent pudiquement HTL, pour hélicoptère de transport lourd, semble revenir sur le devant de la scène. Outre le fait que les récents engagements français en Centrafrique et au Mali semblent confirmer le fait que les pilotes de l’ALAT ont un grand besoin en machines de projections de forces et d’assaut il faut peut être chercher ce regain d’intérêt ailleurs. Et ce « ailleurs » se trouve de l’autre côté de l’Atlantique, à Washington-DC exactement.

Car le Pentagone a annoncé au début du mois de juin 2014 son intention de mettre en vente une partie des CH-47D Chinook en dotation dans les rangs de l’US Army. Des hélicoptères certes anciens, mais qui pourraient parfaitement servir aux Français, en attendant bien sûr un hypothétique remplaçant comme le CH-47F ou une version export du MH-47G.
Cette dernière version du Chinook, particulièrement adaptée aux opérations spéciales, serait parfaite pour nos militaires. Mais là le Congrès américains accepterait il de lâcher son joujou aussi aisément ? Pas sûr, quoi que.

Objectivement, la France de 2014 n’est pas dans la meilleure situation financière pour une telle acquisition. De ce fait, les seuls véritables vainqueurs dans nos refus perpétuels d’acquérir des hélicoptères lourds types Chinook, ce sont bien entendus les fabricants de camions. Et puis c’est bien connu, les routes africaines sont tellement praticables que ça serait dommage de s’en affranchir au profit de la voie des airs.

Pas sûr donc que les appels du pieds du sénat (habituellement plutôt conservateur) ne trouvent d’échos favorables à Bercy. Et pas sûr que cela s’arrange dans les mois ou les années à venir. À mon avis, le plus lourd de nos hélicoptères d’assaut, ça risque d’être encore, et pour longtemps, l’AS-532 Cougar.  En tout état de cause, on pourra toujours demander à nos voisins britanniques ou néerlandais de nous en prêter un ou deux dans l’avenir…

Photo © UK Ministry of Defence.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. comment voulez vous que le gouvernement face un pas, actuellement il n’y a plus d’argent dans les caisses de l’état, la base aérienne 102 FERME PLUS d’aéronefs!!!!!! économies obligent

  2. Je pense que la priorité n’est pas d’acquérir un nouveau model d’hélicos mais de faire en sorte que ceux dons nous disposons est un taux de disponibilité supérieur (surtout en opex) ,même si je reconnais facilement que quelques « HTL » ne serais pas de refus mais malheuresement les budgets ne suivent pas pour l’un comme pour l’autre .
    « pourra toujours demander à nos voisins britanniques ou néerlandais de nous en prêter un ou deux dans l’avenir » et ils étaient ou ses hélicos lors de Serval et Sangaris ? Un soutien logistique c’est bien,un soutien politique c’est super,mais p….. on est les seul a réelment se battre .
    Pour faire un lien/comparaison/métaphore sur l’écologie que j’ai u avec Arnaud : tous le monde sait que c’est important mais personne n’en a rien a faire . Quand on intervient quelque part en Afrique ils hurlent au néo colonialisme mais si on ne fait rien ils tout autent … bref pour en revenir aux HTLs esqu’il existe une autre alternative que le Chinnok ?

  3. Le Canada s’était départi de ses HTL par mesure d’économie. Toutefois son engagement militaire en Afghanistan – qui vient tout juste de se terminer – eut vite fait de convaincre le gouvernement canadien d’acquérir des Chinook pour réduire les pertes de soldats dont les véhicules terrestres sautaient sur des mines improvisées. Malgré son âge, le Chinook demeure le meilleur HLT sur le marché.

  4. Perso je vote pour le MI 26T2, un peu gros certes, mais aux capacités inégalées.
    L’ALAT l’avait déjà évalué il y a quelques années et les commentaires n’étaient pas mauvais du tout (à part le bruit en cabine).
    La version actuelle T2 possède par ailleurs un beau glass cockpit très moderne.
    Resterait juste à lui implémenter une perche ravito pour partie en OPEX car le bestiau est trop gros pour être transporté.

Laisser un commentaire